Hoka Rocket X, le test des très performantes chaussures de la marque.

Après le lancement en grande pompe des Hoka Carbon X2, avec la tentative de record des 100km route, la marque propose maintenant une paire axée également sur la performance mais pour les plus courtes distances.

Présentée comme la chaussure la plus dynamique de la marque, elle devrait ravir les amoureux de vitesse ayant pour objectif un 10km ou un semi-marathon. Pour cela, la marque a misé sur une légèreté bluffante (209 grammes en taille 42) mais également sur la fameuse plaque en fibres de carbone.

Celle-ci devenant la norme pour les chaussures typées compétitions, nous pensons par exemple aux fameuses Nike AlphaFly, Saucony Endorphin

Découvrons maintenant plus précisément ces Hoka Rocket X.

Le jeu de mots est facile, mais la Rocket X est une véritable fusée sur la route.

La rocket X, l’un des modèles les plus dynamiques imaginés par Hoka à ce jour, est une chaussure de course extrêmement légère et réactive. Conçue pour les athlètes d’élite.

Chaussure de course la plus légère de l’offre HOKA, ce modèle toutes vitesses a été pensé pour le lancement de la ligne.

Conçue pour les distances plus courtes, la Rocket X intègre la même plaque en fibre de carbone réactive que la Carbon X, offrant rapidité, efficacité et impulsion. Conçue pour les compétitions, cette chaussure de sprint utilise la mousse la plus légère de l’histoire de HOKA. Un support de semelle intercalaire doux, une tige en mesh respirant et une semelle extérieure légère en mousse caoutchoutée, qui réduit son poids.

Arme de vitesse par excellence, cette chaussure de course exceptionnellement rapide vous garantit une montée d’adrénaline

Saucony

Utilisation Route
Distance Semi marathon
Amorti nouvelle mousse CMEVA
Semelle résistance à l’abrasion et durabilité
Poids 209 grammes en taille 42
Drop 5mm
Prix 160€

Avant de faire les réelles présentations avec les Rocket X, il me paraît intéressant de vous présenter les autres modèles Hoka destinés à la performance.

  • Hoka Carbon X2, également dotée d’une plaque en fibres de carbone et d’une semelle incurvée, ce modèle se destine plus aux longues distances.
  • Evo Carbon Rocket: un modèle assez semblable aux Rocket X, cependant le Drop n’est pas le même (1mm pour les Carbon Rocket contre 5mm pour les Rocket X).

Autrement dit, une gamme relativement large qui permettra à chacun de trouver le modèle qui lui conviendra pour affoler les records.

test-hoka-rocket-x-mesh

Test Hoka Rocket X

Le test terrain des Hoka Rocket X

Un esthétisme remarquable.

hoka-rocket-x

Alors bien sûr, cette partie est totalement subjective. Les goûts et les couleurs restent personnels, chacun se fera sa propre opinion. Cependant je me permets de vous faire part de la mienne.

Je ne vais pas y aller par quatre chemins, les Rocket X sont magnifiques. Hoka a fait un superbe travail sur le design. Nous sommes bien loin de certains modèles très imposants de la marque (je pense notamment à la Clifton edge).

Nous remarquons tout de suite que la semelle est assez grosse ce qui laisse présager un amorti conséquent. D’un point de vue esthétique, cette semelle dispose de motifs qui égayent un petit peu l’ensemble. Le tout allie à la fois simplicité et grande sobriété. 

Vous remarquerez sûrement le mesh quasi transparent, attention à la couleur de vos chaussettes!!

La paire est disponible en deux coloris : blanc et bleu et un coloris plus flashy avec le modèle rouge et blanc. Comme vous pouvez le voir sur les différentes photos, j’ai pu tester la version bleu et blanc, mais les rouges m’auraient parfaitement convenu…

Pour ma part, j’aime beaucoup lorsque le logo de la marque se trouve écrit sur le côté de la chaussure. Cela permet de bien le mettre en évidence. Une réussite esthétique!

Note esthétique de la Rocket X⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️/5

test-hoka-rocket-x-mesh

Un confort honnête pour une paire destinée à la performance.

Comme toujours avec Hoka, la première impression en glissant le pied dans la chaussure est géniale. En effet, une sensation de confort s’installe immédiatement.

Le chausson est bien taillé: ni trop large, ni trop étroit. La sensation est d’ailleurs assez surprenante car le talon est bien maintenu grâce aux renforts rigides alors que l’avant du pied est plus large.

Le laçage offre un serrage assez uniforme qui permet de ne pas comprimer le pied. De plus, la marque met en avant une languette anatomique; difficile de voir une réelle différence avec d’autres modèles, mais il faut avouer que la languette est très confortable.

Vous l’aurez compris, Hoka nous propose une paire axée sur la performance et la vitesse sans pour autant mettre de côté le confort.

Note confort de la Rocket X⭐️⭐️⭐️⭐️/5

test-hoka-rocket-x

L’amorti n’est pas le point fort des Rocket X mais il reste tout à fait convenable.

Le titre de ce paragraphe est un peu sévère avec les Rocket X. En effet, même si l’amorti n’est pas l’atout numéro 1 du modèle, il est évident que celui-ci est en adéquation avec son objectif, à savoir aller vite!

Nous ne pouvons pas nous attendre à avoir un amorti ultra moelleux et en même temps un rebond important lors de l’impact au sol. Mais, l’amorti reste cependant étonnamment très agréable.

La technologie de cette nouvelle mousse CMEVA semble très performante, alliant légèreté et amorti.

Hoka la présente comme une mousse assurant une foulée stable et absorbant les chocs. Je suis entièrement en accord avec eux. La paire n’est absolument pas trop rigide lors de l’impact au sol. Nous pourrions très vite nous laisser prendre au jeu et être tentés de chausser les Rocket X pour un marathon. 

Cela est à mon sens tout à fait possible à condition d’avoir une foulée efficace et performante. Mais les distances plus courtes devraient convenir à plus de monde! Attention donc…

Note amorti de la Rocket X⭐️⭐️⭐️⭐️/5

test-hoka-rocket-x

Le maintien: perfectible mais relativement performant.

Pour être tout à fait honnête, je m’attendais à un maintien du pied très limité. Rappelons-nous que les Rocket X sont destinées à la performance et à la vitesse, les marques ont tendance alors à chercher la légèreté à tout prix. Quitte à faire quelques impasses sur d’autres points…

Clairement, cela n’est pas le cas avec ce modèle. Certes, il ne faut pas s’attendre à un maintien du pied comme avec des modèles plus « confort ». Si vous cherchez du confort et du maintien à outrance, je peux vous conseiller de lire le test des Saucony Triumph 18.

Les rocket X sont assez larges au niveau de l’avant du pied. Cette caractéristique et le mesh très aéré vous donneront l’impression d’une grande liberté.

En revanche, le talon est très bien maintenu, nous sentons très clairement que le pied ne bougera pas durant l’effort. Hoka a d’ailleurs choisi de rajouter des renforts en caoutchouc au niveau du talon afin d’assurer un maintien performant. Une bonne idée.

Note maintien : ⭐️⭐️⭐️⭐️/5

test-hoka-rocket-x-languette

Un dynamisme impressionnant et très performant.

210 grammes sur la balance pour une taille 42… La paire fait indiscutablement partie des poids plumes. C’est d’ailleurs assez bluffant lorsque l’on saisit pour la première fois la paire dans la main. Nous pourrions imaginer à un poids plus conséquent vu l’importance de la mousse de la semelle (30mm d’épaisseur au talon et 25mm à l’avant du pied).

Une belle performance réalisée par Hoka sur cet aspect de la chaussure.

Le dynamisme et la propulsion vers l’avant sont indubitablement les propriétés que nous recherchons avec une paire destinée à la performance. Même si je n’ai certainement pas toutes les qualités physiques et l’entraînement suffisant pour courir à des allures folles, il est quand même plaisant de sentir que la paire a du répondant. Alors bien entendu, la paire ne vous fera pas gagner 10 minutes au semi-marathon, mais il est évident que ce modèle possède des qualités encore peu présentes sur les modèles classiques (sans plaque en fibres de carbone).

Pour les athlètes capables d’aller vite, je peux confirmer que sur des courtes distances en particulier  lors de séances de fractionné, que la réactivité de la semelle s’avère de plus en plus efficace au fur et à mesure que la vitesse augmente.

En revanche difficile d’affirmer si cela est dû à la plaque en fibres de carbone, à la mousse ou bien aux deux en même temps. En tout cas, les sensations de vitesse sont réelles et très plaisantes.

En conclusion, la propulsion vers l’avant et l’effet de rebond sont extraordinaires! 

Note Dynamisme : ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️/5

test-hoka-rocket-x-semelles

En conclusion de ce test Hoka Rocket X.

Les Hoka Rocket X ne seront pas à mettre aux pieds de tout le monde. Il est évident que si vous voulez vous faire plaisir avec une paire dotée d’une plaque en fibres de carbone, les Rocket sont attractives financièrement.

Vendues à 160€, elles font partie des paires les moins onéreuses de la gamme. En revanche pour en sentir tous les bienfaits en termes de propulsion et de dynamisme, il faudra être capable de maintenir une bonne allure.

Si comme moi vous courez le semi-marathon en 1h30, vous sentirez une propulsion nettement supérieure qu’avec d’autres modèles. Cependant vous resterez peut-être sur votre faim en ayant l’impression de ne pas exploiter entièrement le potentiel des chaussures.

En revanche, si vous êtes capable d’aller plus vite que moi, la paire sera très plaisante. Le dynamisme et la propulsion vers l’avant sont assez bluffants. On ressent fortement la capacité de la chaussure d’aller encore plus vite vers l’avant en vous accompagnant dans ce mouvement!

Le plus surprenant avec ces Hoka Rocket X est sans aucun doute sa légèreté. Sa semelle relativement imposante laisserait penser que la paire est lourde… Il en n’est rien! Un vrai poids plume. Le mesh très aéré y est sûrement pour quelque chose. Un régal de courir avec en été… un peu moins en hiver !

En conclusion, si vous êtes adèpte des sorties rapides et dynamique, la paire sera une merveille. Si comme moi, vous êtes curieux de tester une paire dotée d’une plaque de carbone, l’essai sera forcement concluant également.

achat-hoka-rocket-x