Test Scott Supertrac 3, une chaussure parfaite lorsque les conditions météo et le terrain se dégradent.

Lorsque nous testons une chaussure destinée aux terrains gras et boueux, comme c’est le cas avec les Supertrac 3, cela nous amène immédiatement à la comparer aux Salomon Speed Cross qui en terme de Grip restent la référence. Après plusieurs semaines d’utilisation, je peux, dès à présent, affirmer que Scott tient la dragée haute à Salomon!

Avec un poids de 317 grammes et un drop de 8mm, la paire offre un confort appréciable sans pour autant que son poids soit un handicap. De plus, la mousse AeroFoam+ de la semelle intermédiaire permet un dynamisme intéressant. La marque utilise la technologie eRide proposant une meilleure absorption des chocs à chaque pose du pied. 

Enfin, les crampons sont particulièrement performants sur les terrains gras. La boue ne restera pas bloquée sous la semelle et ne viendra pas restreindre la traction vers l’avant.

Les Supertrac 3 sont commercialisées au prix de 140€, un tarif dans la norme.

kavval

Une accroche irréprochable sur tous les types de terrains.

La chaussure Scott Supertrac 3 est parfaite pour exploiter pleinement votre potentiel lors de vos sessions de trail. Sa fiabilité en fait une partenaire de choix à chacune de vos aventures. 

Le procédé eRide présent à la semelle intermédiaire offre une meilleure absorption des chocs pour un amorti remarquable. Il apporte un surplus de dynamisme appréciable pour de grandes sensations. 

La mousse AeroFoam+ vous fait profiter d’une stabilité exemplaire et d’un mélange optimal entre vivacité et sécurité. 

La semelle extérieure All Terrain Traction dispose de crampons stratégiquement placés pour une adhérence irréprochable. Elle permet une bonne traction et une bande réfléchissante au talon vous aide à rester visible par basse luminosité.

Scott

Utilisation Trail (terrain gras)
Distance Polyvalente
Amorti Mousse AeroFoam+
Technologie eRide et AllTraction
Poids 317 grammes en taille 42
Drop 8 mm
Prix 140€

Avant de faire les réelles présentations avec les Scott Supertrac 3, voici d’autres modèles trails pouvant être une bonne alternatives:

Et pour aller un peu plus loin dans l’aspect équipement, je vous propose de lire notre classement des meilleures montres Garmin.

test-scott-supertrac-3-mesh

📸 Test Scott SuperTrac 3

Le test terrain des Scott SuperTrac 3.

Un esthétisme plein de peps.

test-scott-supertrac-3-avis

📸 Test Scott SuperTrac 3

Notre recommandation entraînement:

Utilisez la plateforme Campus-Coach pour avoir un programme d’entraînement adapté.

À la rédaction de RunActu, nous trouvons les Supertrac 3 très réussies esthétiquement. En effet, un modèle se destinant à une utilisation sur un terrain gras est souvent imposant. Scott a trouvé un bon compromis avec un aspect visuel plein de peps.

Nous testons le modèle bleu et orange.

On sent tout de suite que le mesh est assez rigide et laisse présager une bonne résistance sur le long terme. Les différents renforts sont volontairement visibles grâce à un bleu plus soutenu que celui du mesh. L’aspect génral de cette paire est dans son ensemble très harmonieuse.

La semelle et le tissu intérieur (visible au niveau de la cheville) sont d’un orange assez vif qui apporte du peps.

Visuellement, on voit immédiatement que ce modèle est conçu pour affronter les terrains les plus compliqués. En effet, les crampons très profonds et les multiples renforts ne laissent planer aucun doute!

Note esthétique de la Scott Supertrac 3: ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️/5

top4running-trail
test-scott-supertrac-3-languette

Un confort mi-figue mi-raisin.

Le titre de ce paragraphe est peut-être un peu sévère. En effet, même si le confort n’est pas, à notre sens, parfait, les Supertrac 3 présentent de nombreuses qualités.

L’arrière du pied est très bien maintenu avec des renforts en mousse assez imposants au niveau du talon. De plus, la languette des lacets est elle aussi épaisse et confortable. Ces deux aspects permettent de se sentir à son aise dès les premières foulées et durant de nombreux kilomètres.

En revanche, la paire nécessitera quelques sorties d’adaptation afin que le mesh « se fasse à votre pied ». En effet, ce dernier est composé d’une matière en maille ripstop. Cela assure une bonne solidité contre les éléments extérieurs mais également une certaine rigidité qui vient légèrement compresser le pied.

Cette sensation inconfortable surtout si vous avez un pied assez fort, s’atténue au fil des utilisations.

Le confort général est bon mais ne conviendra pas à tout le monde tant la toebox est étroite. Peut-être devrez-vous choisir une demi-pointure supplémentaire.

Enfin, de nombreux renforts sont disposés sur le mesh afin de renforcer les points sensibles du tissu. On sent immédiatement que la paire est résistante et ne devrait pas s’abîmer prématurément.

Note confort : ⭐️⭐️⭐️⭐️/5

test-scott-supertrac-3-crampons2

📸 Test Scott SuperTrac 3

Un amorti convaincant permettant d’envisager toutes les distances.

La marque Scott utilise principalement deux technologies pour l’amorti des SuperTrac 3:

  • le procédé eRide est présent pour permettre une absorption des chocs au niveau du talon en favorisant une position de course plus efficace.
  • la mousse AeroFoam + nous fait profiter d’un certain amorti sans pour autant mettre de côté le dynamisme lors de la phase de rebond.

Le procédé eRide est généralement beaucoup plus visible. En effet, il s’agit tout simplement du profil de la semelle. Plus la semelle est incurvée plus la foulée sera accompagnée efficacement vers l’avant. Je pense notamment aux North Face Vectiv qui disposent d’une semelle beaucoup plus incurvée. Pour être tout à fait honnête, durant le test je ne m’étais pas aperçu de cet aspect. Attention, cela ne veut pas dire que l’accompagnement vers l’avant avec les Supertrac n’est pas efficace.

Pour sa part, l’amorti de la mousse AeroFoam + est tout à fait satisfaisant. Il absorbe parfaitement les chocs et les aspérités du terrain. Je pourrais m’engager sans aucune difficulté sur une longue distance avec ce modèle. La hauteur des crampons ne se fait pas ressentir même lorsque le terrain est moins gras.

Note amorti de la Supertrac 3 : ⭐️⭐️⭐️⭐️/5

test-scott-supertrac-3-crampons

📸 Test Scott SuperTrac 3

Un maintien sans faille

Ne tournons pas autour du pot, la qualité du maintien est le gros point positif des Supertrac 3.

Nous avons déjà évoqué le fait que le talon est bien maintenu et que l’avant du pied est assez serré dans la toebox. Ces deux aspects offrent une sensation de sécurité très rassurante. La période de test a été assez compliquée d’un point de vue météorologique avec beaucoup de pluie et donc des sentiers à la limite du praticable. Parfait pour tester l’accroche!

La marque ne communique pas sur la profondeur des crampons, si nous devions nous prononcer, nous évoquerions une profondeur de 5/6mm. De quoi assurer une adhérence excellente dans la boue. Nous avons été bluffés par cet aspect, aucune condition athmosphérique ne lui fait peur, de véritables chaussures de trail.

De plus, la boue ne reste pas trop collée entre les crampons, bien entendu cet aspect est toujours perfectible mais aucunement rédhibitoire.

Les Supertrac 3 sont tout simplement ce qui se fait de mieux en ce moment si vous cherchez une paire capable d’affronter la boue avec efficacité!

Note maintien : ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️/5

test-scott-supertrac-3-avis

Un dynamisme logique.

Il est toujours compliqué de mettre en avant le dynamisme d’une paire qui veut avant tout offrir une qualité d’accroche.

Nous évoquerons cependant la traction du modèle. On sent très vite que Scott a fait un travail important concernant cet aspect. La paire est dotée de la technologie « All terrain traction ».

La configuration stratégique des crampons crée une traction vers l’avant sans être freinée par la présence de la boue. Les chevrons sont orientés tout autour de l’avant-pied de façon à offrir une stabilité supplémentaire lorsque le corps a besoin d’un soutien supplémentaire après des heures d’effort.

Bien que la paire réponde présent lorsque l’on augmente la cadence, il ne faudra pas s’attendre à des miracles en terme de vitesse. Son point fort est, selon nous, le fait de ne pas glisser. Cela permettra une relance efficace quel que soit le type de terrain.

Article recommandé :

Altra Mont Blanc, le nouveau modèle de chez Altra destiné aux longues distances.

Note Dynamisme : ⭐️⭐️⭐️⭐️/5

test-scott-supertrac-3-talon

📸 Test Scott SuperTrac 3

En conclusion de ce test des Scott Supertrac 3

La Scott Supertrac 3 était une découverte pour la rédaction de RunActu, et après plusieurs semaines de test nous en sommes très satisfaits. La promesse faite par la marque est tenue. Quel que soit le type de terrain, la paire s’adaptera et offrira une bonne adhérence et une traction efficace.

Bien que la paire soit un peu lourde, 317 grammes en taille 42, cela n’est pas un réel handicap. En effet, la technologie eRide, avec sa semelle incurvée permet de maintenir un bon dynamisme et un bon accompagnement de la foulée. De plus, le dynamisme n’est pas ce que nous recherchons en priorité avec cette paire.

Son confort général permettra d’envisager des longues distances. En effet, la mousse AeroFoam X est efficace et amortit parfaitement les chocs. Seul léger bémol, l’avant du pied est un peu trop serré.

Les crampons très profonds font merveille dès que le terrain est un peu gras et la boue ne reste pas dedans, assurant une adhérence parfaite durant toute la sortie.

Cette version est commercialisée au prix de 140€. Un tarif qui nous semble raisonnable tant les paires pouvant affronter la boue avec autant d’efficacité sont rares.