Championnat du monde de Trail 2019, la France bien armée pour faire de grosses performances au Portugal.

championnat du monde de trail 2019

Les championnats du monde de Trail ont lieu ce week-end, et la France, comme à son habitude devrait bien figurer, avec des chances de médailles tant chez les hommes que chez les femmes.

Organisé conjointement entre l’International Association Ultrarunners (IAU), l’International Trail-Running Association (ITRA) et l’organisation de course Trilhos dos Abutres, le championnat du monde de Trail se déroulera sur un parcours de 43 km pour environ 2100m D+/D-. Le moins que l’on puisse dire, c’est que cela ne sera pas une partie de plaisir pour les athlètes. Il faudra gérer au mieux la météo qui s’annonce très chaude ce week-end aux environs de Coimbra. 

De plus, le parcours s’annonce tout sauf roulant. Technique, exigeant et piègeux il faudra faire preuve de patience pour espérer finir en beauté.

Les Français ont mis toutes les chances de leur côté, après un stage de reconnaissance au Portugal, les athlètes ont passé une semaine à se préparer dans le Cantal. Les chances de médailles sont nombreuses aussi bien chez les hommes que chez les femmes. Comme tous les ans, nous serons sans aucun doute à la bataille pour une médaille d’or par équipe.

 

Les favoris de ce championnat du monde de Trail 2019 chez les Hommes.

 

J’aurais aimé vous dire que les Français sont favoris, mais comment ne pas parler en premier de Luis Alberto Hernando?

L’espagnol sera clairement l’homme à abattre, trois fois champion du monde de Trail. Il maîtrise son sujet à la perfection : victoire en 2016 au Portugal sur un 86 km, victoire en 2017 en Italie sur un 49 km et victoire en 2018 en Espagne sur un 86 km. Il a fait l’impasse sur Zegama (laissant Kilian Jornet s’imposer) et la Transvulcania afin de se préparer au mieux. Les résultats parlent pour lui!

 

Il pourrait être bien secondé par un deuxième espagnol; Cristofer Clemente. Dans l’ombre de Luis Alberto Hernando sur les deux derniers Championnat du monde de Trail (2eme en 2017 et 2018) il devra se faire violence et prendre des risques. En revanche, le parcours sera peut être un peu court pour lui.

 

championnat du monde de trail 2019

 

La France en outsider plus que sérieux.

 

Ludovic Pommeret, devrait être un prétendant sérieux pour le podium. La fin de parcours lui sera très favorable avec une descente de 10 km vers la ligne d’arrivée. Si il arrive à basculer dans le sillage des premiers au sommet de la dernière difficulté, il ne devrait pas être loin de la victoire. Alors en reprise suite à une blessure, il ne s’attendait pas forcement à être sélectionné via le Trail de la Drôme en avril. (le résumé du trail qualificatif dans cet article). Son expérience des grands événements sera un atout non négligeable.  

Nicolas Martin, allez je me mouille et j’en fais mon favoris de cette course. Le parcours devrait lui convenir à merveille. En plus son début de saison est excellent (3eme au trail du Ventoux à moins de 30 secondes du vainqueur Marc Lauenstein!). Il a obtenu sa qualification sur le trail de la Drôme en s’imposant. Il lui faudra « débrancher le cerveau et tout donner » et là dessus il est très fort!

La France pourra compter également sur les bonnes prestations de Julien Rancon, Romain Maillart et Manu Meyssat pour aller chercher une belle médaille en équipe. 

A noter également, qu’à 22 ans, Alexandre Fine sera la pour prendre de l’expérience sur ce genre de compétition. Lui qui a eu de bon résultats chez les jeunes devra confirmer cette année. Mais nous devrions entendre parler de lui dans le futur. 

On peut aussi se demander pourquoi des traileurs comme François D’Haene (son abandon sur la maxi Race dans cet article) , Thibault Baronian ou encore Germain Grangier (sa victoire sur la XXL race) ne sont pas là. Le règlement interdit aux coureurs participants à un championnat du monde de trail de prendre part à des courses longues distances les mois précédent la compétition. Il devient donc difficile pour certains athlètes d’intégrer cette course à leur planning.

 

Les autres nations moins bien armées.

 

La course devrait se résumer à un duel entre les Espagnols et les Français. Cependant certains coureurs d’autres nations pourraient bien venir semer la zizanie! Je pense notamment au Britannique Jonathan Albon (4eme l’an dernier), mais aussi à l’Italien Marco De Gasperi (6 fois champion du monde de course de montagne).

 

Malheureusement, nous noterons également que l’équipe des USA devraient être bien décimée : Tim Tollefson, Zach Miller ne seront pas de la partie.

 

Vous pouvez retrouver la présentation de la course femme dans cet article.

1 thought on “Championnat du monde de Trail 2019, la France bien armée pour faire de grosses performances au Portugal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *