pub

Découvrez les meilleures promo en cliquant sur la bannière

Et si l’UTMB 2024 marquait le début d’une nouvelle ère pour les athlètes pros ? Il semblerait que Kilian Jornet et Zach Miller militent pour un boycott de la part des athlètes pros figurant dans le top niveau mondial.

Attention, l’information, bien que fort crédible, est difficilement vérifiable et a été relayée par le coach britannique Martin Cox. Cependant, on imagine mal l’entraîneur de Robbie Simpson s’amuser à propager de fausses informations. Il y a fort à parier que les deux athlètes à l’origine de cette proposition de boycott s’expriment rapidement sur les réseaux afin de clarifier la situation.

Même si le mail rédigé par Kilian Jornet et Zach Miller reste assez vague sur les raisons de cet appel à la fronde, les deux hommes mettent en avant une inquiétude quant aux pratiques de gestion du groupe UTMB-Ironman. Pour rappel, lors de l’UTMB 2023, une première polémique était apparue suite au « naming » (Dacia) de l’UTMB.

Nous pouvons donc imaginer que l’aspect écologique pourrait être au cœur du problème ainsi que l’aspect financier de plus en plus présent au sein du circuit « by UTMB ».

Traduction de l’e-mail envoyé par Kilian Jornet et Zach Miller aux athlètes.

Bonjour,

Ici Kilian Jornet et Zach Miller. Si vous recevez ce message, c’est parce que vous êtes l’un des meilleurs athlètes de notre sport.

Nous avons voulu commencer avec ce petit nombre de personnes afin de mieux cibler nos efforts et de ne pas nous laisser déborder. Cela dit, de quoi s’agit-il ?

Nous vous écrivons pour savoir si vous seriez intéressés à vous engager à participer à une course autre que l’UTMB cette année (2024). Mais nous sommes conscients que beaucoup d’entre vous ont des liens étroits avec l’UTMB (objectifs personnels, incitations des sponsors, objectifs de carrière, etc.)

Tout d’abord, nous voulons reconnaître que l’UTMB est une grande course, même s’il y a eu beaucoup de tensions récemment, nous pensons toujours que la course et l’organisation ont fait beaucoup de bien à l’ultra-running.

Grâce à l’UTMB, nous disposons désormais d’un événement de type championnat du monde qui attire les meilleurs coureurs de la discipline ainsi que des sponsors, des médias et des fans du monde entier.

L’UTMB est véritablement devenu le grand événement de l’année et a vraiment contribué à faire connaître notre sport.L’organisation d’un tel événement a créé de nombreuses opportunités pour des personnes comme nous, car il attire beaucoup d’argent et d’attention sur notre sport. Nous pensons que c’est une bonne chose.

Article recommandé :

Découvrez les meilleures chaussures de trail de 2024

kilian-jornet-pyrénées

Cependant, s’il est bon pour le sport de croître et de se développer de cette manière, il est également important que cette croissance se fasse d’une manière positive et saine.

Malheureusement, la direction actuelle prise par l’UTMB, le groupe UTMB et Ironman nous inquiète.

Il y a une multitude de choses que nous pourrions citer qui nous préoccupent, mais l’essentiel est que nous pensons qu’ils ne se gèrent pas et ne gèrent pas leur(s) événement(s) d’une manière qui soit dans le meilleur intérêt du sport et de ses pratiquants.

Nous comprenons que les organisateurs de courses gagnent de l’argent. Cependant, nous pensons qu’il y a un moyen de le faire sans mal traiter les gens et sans écraser tous ceux qui se mettent en travers de votre chemin. En d’autres termes, nous voulons qu’ils gèrent bien leur entreprise.

Nous voulons qu’ils soient prévenants. Nous voulons qu’ils ne se demandent pas seulement « que pouvons-nous faire pour notre bien », mais aussi « que pouvons-nous faire pour améliorer le sport de la course à pied dans son ensemble » ?

Malheureusement, nous pensons qu’ils n’ont pas fait un très bon travail dans ce domaine.

Et bien qu’il serait agréable de pouvoir s’asseoir et discuter avec eux afin de corriger le tir et de remettre les choses sur la bonne voie, nous craignons qu’ils ne fassent pas vraiment de changements, à moins qu’ils ne se sentent obligés de le faire.

Heureusement, en tant que sportifs de haut niveau, nous avons une voix.

La meilleure façon de communiquer notre mécontentement et d’exercer une certaine pression est peut-être de nous regrouper et de participer à une course différente.

L’absence des quinze premiers coureurs masculins et féminins sur la ligne de départ de l’UTMB serait très éloquente. Cela leur ferait comprendre que nous ne sommes pas satisfaits et les pousserait à faire des changements.

Nous aimerions donc savoir ce que vous en pensez. Nous avons déjà identifié une course potentielle à laquelle nous pourrions participer à la place de l’UTMB, mais avant d’entrer dans le vif du sujet, nous vous invitons à nous faire part de votre avis. Avez-vous les mêmes préoccupations ou des préoccupations similaires ? Êtes-vous intéressé par une course alternative ?

N’hésitez pas à nous le faire savoir afin que nous puissions poursuivre le dialogue et discuter des prochaines étapes. Et comprenez bien qu’il ne s’agit pas d’une démarche malveillante ou haineuse à l’égard de l’UTMB.

L’idée est de trouver un moyen de faire pression sur l’organisation de l’UTMBIronman afin d’apporter des changements positifs. Ce serait formidable si un jour nous pouvions aller à l’UTMB et nous sentir bien, en sachant que ce qu’ils font améliore le sport, et non le détériore.

jornet-hardrock-100

Le groupe UTMB répond en commentaire suite à la publication de Martin Cox.

While we would have welcomed a direct conversation on this topic with Zach and Kilian before learning of this email, we have reached out to both of them to understand their position and discuss it directly. We value the opinions of the whole community and are always open to discussion and collaboration.

« Bien que nous aurions accueilli favorablement une conversation directe sur ce sujet avec Zach et Kilian avant d’apprendre l’existence de cet e-mail, nous les avons contactés tous les deux pour comprendre leur position et en discuter directement. Nous apprécions les opinions de l’ensemble de la communauté et sommes toujours ouverts à la discussion et à la collaboration. »

Nous comprenons rapidement via cette réponse que les organisateurs de l’UTMB n’étaient tout simplement pas au courant de ce mail. Reste à voir maintenant si un dialogue sera possible entre les différentes parties.