Madère Ultra Trail, peut-être le plus beau du circuit UTWT.

madère ultra trail

Une découverte de l’ile d’Ouest en Est pour le Madère Ultra trail.

 

Le MIUT (Madeira Island Ultra Trail) sera la septième étape de l’ Ultra Trail World Tour. Selon certains, c’est peut-être la plus dure du circuit. Seulement 115km mais 7200m D+.

Le parcours du Madère ultra trail s’étend depuis le paisible village balnéaire de Porto Moniz sûr la côte nord-ouest de l’île jusqu’à la ville animée de Machico sûr la côte sud-est de l’île. Entre les deux, les traileurs vont parcourir chacune des hautes montagnes de l’île, dont le point culminant: Pico Ruivo (1861m). Les levadas, servant à l’irrigation des plantations guideront les coureurs qui redescendront ensuite au niveau de la mer pour filer jusqu’à la ligne d’arrivée.

 

madère ultra trail
Profil du MIUT 2019

 

Ce qui fait toute la difficulté de cette course, ne réside pas dans la distance ou le dénivelé qui restent « dans les standards d’un Ultra-Trail mais bien dans les conditions météo de l’île. 

Pour l’avoir vécu lors de vacances, vous pouvez avoir 20° et un grand soleil en bord de mer et de la neige dans les montagnes! Il y a fort à parier que les traileurs vont passer par toutes les émotions et toutes les météos.

Soleil au départ, pluie et vent dans les montagnes au Nord de l’île, froid au centre de l’île, et le soleil qui fera son apparition en se rapprochant de l’arrivée.

Autre particularité, qui rend Madère si difficile… les MARCHES! Les portugais ne connaissent pas les longs et larges chemins de rando dont  nous pouvons bénéficier en France. Les « sentiers » de l’île sont en grande partie des marches. Autant dire que si vous envisagez le Madère ultra trail il vous faudra passer par un travail spécifique de renforcement du bas du corps.

Mais sinon, les paysages sont magnifiques: montagnes vertigineuses, végétations luxuriantes, des rivages splendides.

 

 

Les favoris du MIUT 2019

Alors là attention, cela ne rigole pas… sans aucun doute possible le plateau d’élite le plus relevé de ce début d’année.

Chez les hommes, ils joueront la victoire :

  • Un certain François D’Haene fait figure de favori. Détenteur du record de l’épreuve sur le MIUT, gagnant de l’UTMB, de la Diagonale des Fous… mis à part la Western 100 qui lui a échappé en 2018, il gagne toutes les courses. On se souvient de sa victoire main dans la main avec Benoit Girondel sur la Diagonale en octobre dernier. En revanche, Madère sera sa première compétition de la saison, à voir s’il sera déjà en forme!
  • Andris Ronimoiss, revient pour défendre sa couronne. Vainqueur en 2018, améliorant son chrono de 45 minutes par rapport à 2017, il prouve année après année qu’il faut compter sur lui. 6eme de la CCC du Mont Blanc l’année dernière.
  • Tim Tollefson, l’Américain, rarement sur la plus haute marche du podium, n’est jamais bien loin. En revanche, il semblerait avoir quelques délicatesses avec son genou, à voir s’il sera en mesure de rivaliser.
  • Maxime Cazajous, le français sera également sur le devant de la scène. Une année 2018 bien remplie pour Maxime avec une deuxième place sur le 90km du Mont Blanc et une troisième place lors de la Diagonale 2018, qu’il aura envie de confirmer avec une bonne performance sur le Madère Ultra Trail.
  • Diego Pazos, portant les couleurs de Compressport, mais surtout bien connu pour son fameux nœud papillon sera de la partie.

Nous pouvons aussi citer quelques traileurs de très haut niveau, comme Germain Grangier, Sylvain Camus, Robert Hajnal

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Chez les femmes, elles joueront la victoire:

 

La starting list chez les hommes est exceptionnelle, et il en est de même chez les femmes !

  • Mimmi Kotka, la Suédoise vivant en France, victorieuse l’année dernière est capable de tout exploser sur un trail de longue distance (moins de 100km), capable de faire des podiums au scratch sur la Maxi Race d’Annecy par exemple). Par contre, elle a du mal à confirmer tout son potentiel dès que la distance s’allonge (à voir son abandon sur l’UTMB 2018). Mais un profil comme le Madère Ultra Trail devrait lui convenir à merveille.
  • Courtney Dauwalter, l’Américaine sort d’une saison 2018 exceptionnelle : victoire sur l’Ultra Trail du Mont Fuji, Western 100, la Tahoe 200 miles… le duel avec Mimmi s’annonce palpitant (tout comme celui entre Mo Farah et Eliud Kipchoge sur le marathon de Londres dimanche).
  • Audrey Tanguy, la Française sera notre meilleure chance de bien figurer sur cette course. Toujours bien placée l’année dernière (deuxième du 85km du MIUT, deuxième du 90km du Mont Blanc, deuxième de la Diagonale des fous…) elle n’est jamais loin des favorites.
  • Jocelyne Pauly, la Française sort d’une fin de saison 2018 extraordinaire : 3eme de l’UTMB, 1ere sur la Diagonale des Fous… à voir si elle confirme sur ce début de saison.

L’Espagnole Maite Maiora, l’Américaine Katie Schide seront également à surveiller de près.

 

Favoris madère ultra trail

 

2 thoughts on “Madère Ultra Trail, peut-être le plus beau du circuit UTWT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *