Test sac Compressport Ultrun, 80gr pour tout emporter sur un Ultra!

test sac compressport ultrun

Test sac Compressport Ultrun, voici « l’histoire vraie » d’un sac à dos taillé pour l’Ultra-Trail. 

 

TRUE STORY : Depuis son chalet au cœur des Alpes, la légende du trail running, Sébastien Chaigneau
développe son sac à dos pendant plus de 10 ans. Chaque cm2 a été pensé, mesuré, testé. Rien n’est laissé au hasard.
COMPRESSPORT® y a apporté son expertise textile pour réaliser LE sac à dos idéal.
TRUE PRODUCT : Résultat, un sac à dos de moins de 80 grammes conçu pour parcourir des courses de
100 miles mais aussi dévaler des pentes à plus de 20km/h avec plus d’un litre d’eau dans les poches avant, sans ballottement.

Voilà la promesse faite par la marque Suisse, devenue le leader des vêtements de compression. Les triathlètes en raffolent (manchons de compression, combinaison…) et de plus en plus de traileurs adoptent ces vêtements techniques censés améliorer le retour veineux et ainsi faciliter la récupération. 

Cependant, Compressport en proposant cet article révolutionnaire sort des sentiers battus et de sa gamme standard. La commercialisation de ce sac lui permet de cerner et de répondre encore plus aux exigences des traileurs.

Alors qu’en est-il de ce sac de 80 grammes fabriqué pour nous accompagner jusqu’aux 100 miles?

 

La genèse de ce sac et les caractéristiques techniques du sac Compressport Ultrun.

 

Comme vous allez le découvrir, ce sac est sans aucun doute le petit bébé de Sébastien Chaigneau. La légende du trail-running a participé à l’élaboration de ce sac en étroite collaboration avec Compressport. Dans un seul but… créer un sac répondant à toutes les contraintes de l’ultra-trail.

Mais laissons Sébastien s’exprimer:

Tout a commencé en 2005 quand je me suis rendu compte que les sacs proposés
ne répondaient pas à mes besoins. Ils manquaient de poches, provoquaient des brûlures, étaient trop lourds, ballottaient dans les descentes…
Bref, il y avait vraiment des choses à faire.
C’est aussi à cette période que je me suis rendu compte que j’avais matière à travailler et à utiliser la logique que j’avais développée quand je travaillais dans la recherche et développement.
J’ai donc bidouillé mon propre sac avec mon père à l’aide de matériaux
de récupération.
Je suis finalement arrivé à un produit correct mais pas totalement abouti car je n’avais pas accès aux machines, aux techniques et aux tissus appropriés …
J’ai eu l’opportunité de travailler avec un bureau d’étude japonais et ensuite avec COMPRESSPORT®. Nous avons travaillé avec des textiles, des technologies qui ont permis de perfectionner mon prototype et donner naissance à un résultat abouti.
Avec l’ULTRUN S PACK, j’ai déjà couru et transporté 8 kilos de matériel sur une distance de 190 kilomètres dans le désert en totale autonomie avec tout l’équipement obligatoire, 6 repas, de quoi passer la nuit, et me changer.
Que ce soit pour des randonnées de 20 kilomètres ou des ultra-trails de plus de 100 kilomètres, l’ULTRUN S PACK aide à performer dans le milieu naturel en prenant un maximum de plaisir. 
Sébastien Chaigneau

 

La marque revendique une contenance parfaite pour un ultra-trail! A vous de juger!

 

À l’avant et sur les côtés, le sac comporte pas moins de 10 poches. Le descriptif de la marque en dénombre 8… J’ai compté et recompté, il y a bien 8 poches + 2 pour les flasques.

test sac compressport ultrun

 

Comme vous pouvez le voir sur cette illustration, le sac Ultrun dispose de deux poches permettant d’y glisser deux flasques de 500ml. Nous retrouvons, toujours à l’avant, deux grandes poches pouvant accueillir tout ce que vous souhaitez : téléphone, gels, barres, gants… Il faut noter également la présence de deux petites poches au-dessus des compartiments pour l’eau. Idéale pour y placer tous les produits aux quels vous souhaitez avoir accès rapidement. 

 

À l’arrière du sac, vous trouverez une grande poche pour y placer tout ce qui sera plus volumineux : vêtements notamment. Tout en bas du sac, vous pourrez y accrocher vos bâtons grâce à deux élastiques.

Le sac dispose encore de 3 autres poches qui vous permettront de stocker toujours plus de matériel. 

Pour ma part, je n’ai jamais pris le départ d’un ultra-trail, mais au vu des différents tests que j’ai pu réaliser, aucun souci de rangement à prévoir avec le sac Ultrun.

sac ultrun compressport
La fiche produit du sac Ultrun via ce lien Irun

 

Un poids plume pour un confort maximal

 

Annoncé à 80 grammes par la marque, pour ordre de comparaison par exemple le Salomon adv skin 12L pèse 280 grammes, je me suis empressé de soumettre le sac Ultrun au test de la balance. Oh surprise… 91 grammes! J’ai immédiatement crié à l’arnaque, avant de me rendre compte qu’il faut couper une étiquette pour arriver aux 80 grammes! Il n’y a donc pas tromperie sur la marchandise.

Autre point que Compressport met en avant, c’est la douceur et la respirabilité du tissu. Ses fibres respirantes permettent à l’air de circuler sur les parties en contact avec votre corps et ainsi d’évacuer la transpiration efficacement. Les coutures et matériaux sont ultra-doux pour éviter tout risque d’échauffement et de blessure.

 

Le test sac Compressport Ultrun

 

Cela fait maintenant plusieurs mois que j’ai ce sac Ultrun. A l’exception du côté esthétique que je trouve perfectible, le sac est de très bonne qualité

Par expérience, il est très désagréable avec un sac, de ressentir une impression de ballottement lorsque l’on court. Lors de mes différentes sorties, j’ai essayé plusieurs choses : tout d’abord charger le sac comme si je partais pour une sortie longue avec du matériel obligatoire dedans. 

Lors de ces sorties longues, rien à redire. Le sac épouse parfaitement la forme du corps. Le tissu « stretch » joue son rôle à merveille. Il est clairement bluffant de voir tout ce que l’on peut ranger à l’intérieur de ce sac Ultrun. En conclusion, à l’issue de ces sorties, rien ne bouge dans les poches.

J’ai également testé le sac en version plus légère. C’est à dire, ne rien mettre à l’arrière du sac et me servir uniquement des poches de devant. Là aussi, tout reste en place.

Cependant, il me faut signaler, que malgré le temps passé à étudier la chose, je n’ai toujours pas compris comment utiliser l’élastique qui est censé maintenir les flasques. 

sac compressort
La fiche produit du sac Ultrun via ce lien Irun La fiche produit de la montre Polar via ce lien Irun

Le poids, un atout principal

 

Venons-en au point qui me semble être l’atout principal de ce sac comparé à la concurrence: le poids. Avec ce sac, nous gagnons presque 200 grammes! Cela se ressent très nettement, si le ultrun est bien réglé, il se fera oublier sur votre dos. Aucun frottement, aucune gêne à déplorer notamment au niveau du cou.

Ce sac, comble du luxe existe en plusieurs tailles, à vous de bien choisir!

Exit le sac à taille unique qu’il faut régler avec plus ou moins de difficultés!

Au premier abord, le tissu semble fragile et très léger (en même temps pour faire un sac à 80 grammes…) mais je n’ai eu aucun souci lors de mes sorties trail. Je me suis même accroché un peu dans les branches, et aucune trace sur le sac.

En conclusion de ce test sac Compressport ultrun, le sac est pour moi une réussite. Son poids est clairement un atout, et celui-ci ne se fait pas au détriment de ses capacités de rangement. La fermeture à l’avant du sac, à mon goût peu esthétique, a l’avantage d’offrir la possibilité d’ouvrir/retirer le sac très facilement.

 

Je vous propose également de découvrir les nouveautés Compressport 2019… avec eux aussi la légèreté avant tout !

 

En bonus, la vidéo de La Planète Trail sur ce sac:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *