Test Mizuno Wave Rebellion, une alternative aux chaussures à plaque carbone très intéressante.

Mizuno fait le choix, pour le moment, de ne pas investir dans la technologie des plaques carbone. La marque propose à la place une plaque en fibres de verre tout aussi dynamique. La Wave Rebellion est le modèle de l’enseigne destiné à la performance de l’enseigne pour des distances comme le semi-marathon et le marathon.

Avec un poids de 242 grammes et un drop de 8mm, la paire n’est pas la plus légère du marché mais reste dans une norme correcte pour ce type de chaussures. La nouvelle semelle intermédiaire Mizuno Enerzy Lite assure une certaine légèreté et un rebond dynamique. De plus, la technologie en plaque de fibres de verre est moins rigide que les fameuses plaques carbone. De quoi s’adapter à un grand nombre de runners.

Les Rebellion sont commercialisées au prix de 200€, un tarif élevé mais moins onéreux qu’une paire dotée d’une plaque carbone. Petite astuce, la paire est très souvent en soldes, vous devriez pouvoir vous la procurer sans mal à 150€, voire moins!

kavval

Un dynamisme très efficace!

Défiez vos records de vitesse!

Ressentez toute la puissance de la chaussure Mizuno Wave Rebellion lors de vos sessions de course à pied sur route.

La nouvelle semelle intermédiaire Mizuno Enerzy Lite parvient à associer la légèreté à un amorti supérieur. Alliée à la plaque en fibre de verre sur toute la longueur, elle vous procure une retour d’énergie unique et une propulsion incroyable. Idéal pour tenter des records de vitesse, cet ensemble garantit une stabilité exemplaire.

Gage de respirabilité, la tige en mesh est construite d’une seule pièce avec la languette afin de vous offrir un ajustement optimal. La coque talonnière vient affermir votre aplomb durant vos efforts intenses.

Particulièrement leste, la semelle extérieure G3 dispose d’une géométrie stratégique pour un maximum d’accroche et d’adhérence. Ses qualités techniques facilitent vos transitions pour un dynamisme accru.

Mizuno

Utilisation Route
Distance Semi-marathon et marathon
Amorti Semelle intermédiaire Mizuno Enerzy Lite
Technologie Wave Plate plaque en fibres de verre
Poids 242 grammes en taille 42
Drop 8 mm
Prix 200€

Ci-dessous les meilleurs prix Mizuno Wave Rebellion

Avant de faire les réelles présentations avec les Mizuno Wave Rebellion, voici d’autres modèles routes pouvant être une bonne alternative:

Et pour aller un peu plus loin dans l’aspect équipement, je vous propose de lire notre classement des meilleures montres Garmin.

test-mizuno-wave-rebellion-avis

📸 Test Mizuno Wave Rebellion

Le test terrain des Mizuno Wave Rebellion.

Un esthétisme perfectible.

test-mizuno-wave-rebellion-mesh

📸 Test Mizuno Wave Rebellion

Notre recommandation entraînement:

Utilisez la plateforme Campus-Coach pour avoir un programme d’entraînement adapté.

À la rédaction de RunActu, Mizuno est une marque que nous connaissons très peu. Si je ne me trompe pas c’est même la première paire où nous relayons un test de cet équipement. C’est donc avec un grand plaisir que nous allons traiter des Wave Rebellion.

Nous testons le modèle bleu avec la semelle rose.

La première chose que nous pouvons remarquer est que le chaussant est assez large. Un détail assez surprenant pour une paire taillée pour la performance. Les marques ont pour habitude de proposer un mesh très proche du pied. Du coup, la paire parait très imposante, dommage.

L’harmonie entre le mesh bleu et les différentes touches de rose (la semelle, le logo et la languette) est bien pensé et réussi.

Visuellement, on voit immédiatement au niveau de la semelle la plaque en fibre de verre. Elle apparaît sur le côté et sous la chaussure.

La languette est particulièrement fine et remonte très haut. C’est intrigant mais cela permettra sans doute un bon maintien du pied.

Dernier point, la courbure à l’avant de la semelle est très prononcée laissant envisager un bon déroulé du pied vers l’avant.

Note esthétique de la Wave Rebellion: ⭐️⭐️⭐️⭐️/5

top4running-trail
test-mizuno-wave-rebellion-lacets

Un confort appréciable.

Lorsque j’ai examiné la paire pour la première fois, je me suis vite interrogé sur le fait que le chaussant est très large à l’avant du pied. J’ai un pied relativement fin et j’ai eu peur que ce dernier ne soit pas stable et glisse à l’intérieur de la chaussure.

De plus, la languette des lacets est fine et remonte très haut sur le devant du pied. Un détail surprenant qu’on ne retrouve que très peu chez les marques concurrentes.

Néanmoins, une fois chaussée la paire s’avère confortable. On sent rapidement que celle-ci se destine à la performance. L’amorti est relativement rigide et les renforts au niveau du talon sont légers. Cependant, je m’attendais à un confort de moins bonne qualité, je suis donc agréablement surpris et j’utiliserai sans hésitation la paire pour un marathon (même en plus de 3h).

La languette épouse la forme du pied et même si elle remonte haut, cela n’est pas un handicap et ne procure pas de frottements.

Je pense que ces chaussures conviendront à un grand nombre de coureurs.

Note confort : ⭐️⭐️⭐️⭐️/5

test-mizuno-wave-rebellion-semelles

📸 Test Mizuno Wave Rebellion

Un amorti plus souple que sur les paires en fibres de carbone.

La marque Mizuno utilise principalement une technologie pour l’amorti des Wave Rebellion:

  • La semelle intermédiaire Mizuno Enerzy lite.

Cette mousse est présente sur toute la longueur de la semelle, la marque la caractérise comme offrant « un excellent amorti et un retour d’énergie optimal léger ».

Difficile de parler des sensations liées à l’amorti en mettant de côté le fait que ce modèle est doté d’une plaque en fibres de verre. Le ressenti est un peu particulier avec les Rebellion. Chaque pose de pied semble relativement lourde et impactant fortement le sol. Je pense que cela est plus une impression due à un bruit de « claquement » lorsque la chaussure touche le sol. Sans doute que ce bruit provient des matériaux utilisés, rassurez-vous après quelques pas on oublie très vite ce détail.

L’amorti est donc tonique et me fait plus penser à une paire « classique » qu’à une paire équipée d’une plaque carbone.

Personnellement, l’amorti me semble tout à fait cohérent pour envisager de courir un semi-marathon en moins d’une heure et trente minutes ou alors un marathon en trois heures. Une excellente chaussure de marathon!

Note amorti de la Rebellion : ⭐️⭐️⭐️⭐️/5

test-mizuno-wave-rebellion-talon

📸 Test Mizuno Wave Rebellion

Un maintien précis et efficace

Le maintien du pied dans la Rebellion est assez bon. Même si la paire est large au niveau des orteils, le pied ne bouge pas. Cela offre même un certain confort appréciable car le mesh enveloppe parfaitement le dessus du pied et les orteils conservent de la place à l’intérieur.

Nous regrettons un peu le manque de maintien au niveau du talon. Peut-être un point à revoir pour une prochaine version avec des renforts qui sécurisent plus fermement l’arrière du pied.

En termes de grip et d’accroche sur le bitume, Mizuno a vu juste. La semelle extérieure est équipée de la technologie G3. Un procédé qui permet une bonne accroche et une traction fluide vers l’avant.

Enfin, le modèle ne semble pas souffrir même lorsque le sol est humide.

Note maintien : ⭐️⭐️⭐️⭐️/5

test-mizuno-wave-rebellion-wave

Un dynamisme supersonique.

Voici le point qui est selon nous l’atout numéro 1 des Wave Rebellion: le dynamisme. Lorsque l’on s’attaque à des chaussures comme les VaporFly ou encore les Asics Metaracer, la comparaison est forcément compliquée. Néanmoins, la marque Japonaise s’en sort très bien.

Mizuno fait le choix de ne pas produire de modèle avec une plaque carbone mais avec une plaque en fibres de verre. Difficile de savoir exactement la différence en terme de retour d’énergie.

Pour ma part, je serais bien incapable de noter une différence flagrante entre les Rebellion et les Puma Deviate Nitro par exemple.

La paire répond parfaitement lorsque l’on souhaite augmenter la cadence. Le rebond se fait immédiatement sentir et nous accompagne vers l’avant.

Ce ressenti est découplé grâce à l’inclinaison de la semelle. On voit facilement sur les différentes photos que l’avant de la chaussure remonte fortement. De quoi accompagner la foulée vers l’avant sans demander un effort musculaire supplémentaire.

Article recommandé :

Altra Provision 6, un modèle idéal pour débuter avec le drop 0

Note Dynamisme : ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️/5

test-mizuno-wave-rebellion-avis (1)

📸 Test Mizuno Wave Rebellion

En conclusion de ce test des Mizuno Wave Rebellion.

La Mizuno Wave Rebellion était une découverte pour la rédaction de RunActu. Nous avons pu tester la paire durant plusieurs semaines et sur différents types d’entraînement. Bien qu’orientée performance, elle est assez polyvalente. Bien entendu, les sorties peu rythmées ne sont pas son point fort tant le modèle ne demande qu’une chose, être propulsé vers l’avant.

La paire est annoncée à 230 grammes en taille 42 (240 grammes sur d’autres sites), plus lourdes que certains modèles de la concurrence destinés à la performance, mais cela n’est pas un réel handicap. En effet, la technologie de plaque en fibres de verre associée à une semelle incurvée procure un très bon dynamisme. L’effet rebond est présent et très agréable lorsque l’on souhaite accélérer le rythme.

Son confort général permettra d’envisager des longues distances (marathon et semi-marathon). En effet, la mousse Enerzy Lite est légère et amortit parfaitement les chocs. Ne soyez pas surpris par le bruit de claquement à la pose du pied, c’est normal.

L’adhérence au bitume est sans faille même par temps de pluie. Aucun risque de glisser ou de chuter même en passant sur une bande blanche. La paire est rassurante en terme de maintien même si le talon pourrait être plus serré.

Cette version est commercialisée au prix de 200€. La paire est souvent en promotion, au moment d’écrire ces lignes, elles sont disponibles à 135€.