Test Hoka Arahi 4, des chaussures performantes proposant une foulée stable et dynamique.

 

Hoka One One n’est pas encore une marque qui résonne à l’oreille de tous. Même si certains modèles sont devenus de véritables références dans le monde du trail (notamment les Speedgoat) la firme mériterait plus de reconnaissance pour ses modèles route. Faisons donc plus ample connaissance avec cette marque.

Hoka One One est un équipementier sportif, français à son origine, spécialiste des chaussures de sport pour le trail et running, puis la course de fond et l’athlétisme. L’entreprise fut créée en 2009 aux environs d’Annecy par deux passionnés de course en montagne, rejoints par un concepteur en provenance de Salomon.

Hoka One One signifie littéralement « planer sur terre » en maori, langue essentiellement parlée en Nouvelle-Zélande véhiculée par le peuple éponyme, d’origine polynésienne.

Planer sur terre, expression en lien direct avec la spécificité des chaussures de la marque : leurs semelles imposantes sont censées procurer un amorti important tout en restant ultra légères.

Beaucoup de marques adoptent désormais une figure animalières comme logo, Hoka n’échappe pas à la règle avecce majestueux vol d’oiseau stylisé.

Hoka se fait également remarquer par une certaine provocation grâce aux coloris de ses chaussures ; choix assumé qui se positionnait à l’encontre du marché qui lui développait plutôt des chaussures minimalistes.

Cette marque sponsorise désormais de nombreux traileurs en particulier ceux adeptes des ultra. Je pense notamment à Jim Walmsley, véritable touche à tout de la course à pied. Capable de battre le record du monde du 80km sur route en 4h50’08, chaussé des fameuses Hoka Carbon X, mais aussi d’être le futur favori de l’UTMB 2020.

Après ce bref tour d’horizon des particularités de la marque, venons-en au test des chaussures Arahi 4.

Les caractéristiques techniques des Arahi 4 de chez Hoka.

  • La tige simplifiée au profil épuré se caractérise par sa légèreté et son aspect raffiné
  • Tige remaniée offrant de meilleures qualités structurelles et une respirabilité améliorée
  • Le profil de semelle incurvé sous les métas commençant plus près du cou-de-pied permet une foulée fluide

Construction EVA J-Frame™ plus ferme offrant un maintien tout en légèreté.
La semelle intermédiaire J-Frame™ soutient et guide votre pied sans avoir recours à des matériaux rigides offrant peu de tolérance.

Elle doit son nom à la forme de la lettre J, qu’elle imite avec sa mousse à forte densité qui soutient l’intérieur du pied et le talon. Elle offre stabilité et
confort HOKA.

Cette routière se veut taillée pour des coureurs recherchant la performance. Pour cela Hoka propose un modèle avec un poids de 272 grammes et un drop de 5mm.

Test Hoka arahi 4: Mon avis suite aux différentes sorties

 

Le look :

Hoka One One reste fidèle à au choix de couleurs flashy ; la paire que je teste est bicolore orange pour la partie semelle et grise pour la chaussure ; l’harmonie est respectée, peu voyante et le contraste reste sobre. Je trouve cette association de couleurs tout bonnement excellente. D’autres modèles pourront satisfaire des plus extravagants !

Le confort:

Plus important que le paraître, le confort ressenti est assez exceptionnel dès les premières foulées.

Le pied trouve sa place immédiatement ; la pointure est parfaite ! Hoka respecte la pointure initiale, pas de mauvaise surprise.

La foulée semble allégée et la réactivité est particulièrement bluffante ! Un changement radical avec mes chaussures actuelles ! Le drop de 5 mm n’y est certainement pas étranger ! Attaquer un dénivelé faible ou pas devient plus simple ; les chaussures réagissent immédiatement et la balance se fait plus aisément qu’avec bon nombre de chaussures.
La stabilité à chaque impact augmente cette sensation de confort et d’amorti.
Un détail mais qui peut avoir son importance pour les stressés ou les étourdis c’est selon ! Le laçage est fiable sans nécessairement serrer les lacets énergiquement !

À qui conviendra cette chaussure ?

Précisons que ce modèle reste avant tout une chaussure destinée à la route même si j’ai pu la tester dans des chemins relativement boueux et constater que sa stabilité reste très convenable.
Le faible drop peut s’avérer délicat pour certaines morphologies mais cela reste au conditionnel.

Mon avis :

Pour moi un excellent investissement ; un coût de 140 € reste attractif lorsque l’on considère la qualité de ce produit.

À chacune de mes sorties la sensation de confort reste identique et je reste persuadé qu’elles participent à un gain de performance !
Bien entendu Hoka One One décline ces chaussures en modèles femme et homme.
C’est un véritable plaisir que de courir avec ces chaussures.