Great North Run semi marathon; un chrono exceptionnel pour Mo Farah et pour Brigid Kosgei.

Great North Run Mo farah

Le Great North Run est en terme de participants le semi-marathon le plus populaire du monde. Près de 50000 runners se sont rassemblés à Newcastle. Chez les hommes, Mo Farah s’impose en 59’07, et Brigid Kosgei remporte la course en 1h04’28 chez les femmes.

 

La course masculine nous a offert un magnifique duel entre Mo Farah et Tamirat Tola. Seulement six secondes séparent les deux hommes sur la ligne d’arrivée, cependant comme souvent il est difficile de rivaliser avec Mo Farah sur un emballage final. Le britannique remporte donc une sixième victoire d’affilée sur le Great North Run. Il règne sans partage sur la course depuis 2014, signant cette année son meilleur chrono sur l’épreuve.

La troisième place revient au Néerlandais Abdi Nageeye en 59’55.

 

Brigid Kosgei, chez les femmes, réalise un chrono exceptionnel en 1h04’28. Partie en solitaire dès le début de la course, elle n’a pas vraiment été mise en difficulté par la concurrence. Les sœurs Masai, Magdaline (1h07’36 ») et son aînée Linet (1h07’44 ») sont loin derrière.

 

Des records non homologués pour le semi marathon.

 

Mo Farah avec un chrono inférieur de 6 secondes par rapport à Julien Wanders (qui détient le record d’Europe du semi marathon) ne deviendra pas le recordman de la distance.

Tout comme Brigid Kosgei, qui avec sa performance de ce week-end pourrait logiquement devenir la meilleure femme sur le semi marathon.

Seulement, même si le Great North Run est proche des 21km0975, il est officiellement mesuré à 13,1 miles, soit 20km92. Il manque donc quelques mètres pour officialiser les chronos. Surprenant que l’organisation ne trouve pas un moyen résoudre ce détail de distance.

 

Cependant, que cela soit pour Mo Farah ou Brigid Kosgei, les performances stratosphériques laissent envisager de jolies chronos sur leurs futurs objectifs.  

Mo Farah visera une grosse performance sur le marathon de Chicago le 13 octobre. En espérant que celle-ci ne soit pas passée au second plan au lendemain de la tentative de descendre sous les 2h au marathon pour Eliud Kipchoge.

Brigid Kosgei, pour sa part, sera au départ du marathon de New York (les chiffres fous de New York) le 3 novembre prochain. 

 


Les derniers articles RunActu

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *