Courir dans le froid, nos conseils pratiques pour passer l’hiver au chaud.

La période hivernale est toujours un moment compliqué à passer pour le runner. En effet, le thermomètre affiche régulièrement des températures inférieures à zéro; difficile de trouver la motivation pour affronter le froid. Les journées sont également de plus en plus courtes et il faudra, en plus du froid, courir dans l’obscurité de la nuit. De quoi décourager les plus valeureux des sportifs.

Si vous arrivez à passer outre ces détails météorologiques, vous devrez respecter quelques principes de base afin de ne pas risquer la blessure. L’équipement représente bien entendu une part importante de la réussite de nos entraînements hivernaux. Toutes les marques proposent des produits adaptés à la saison hivernale; nous faisons le choix dans cet article de vous présenter une tenue running Compressport. Cette tenue est celle que nous utilisons en cet hiver 2021.

kavval

5 conseils pour courir dans le froid.

1- l’équipement primordial : une veste imperméable et chaude.

Bien se couvrir ne consiste pas à revêtir le plus d’épaisseurs possible de vêtements. Le textile que nous utilisons doit être technique et efficace. Il doit répondre à différents objectifs :isoler du froid, retenir la chaleur corporelle et nous maintenir au sec.

À la rédaction de RunActu, nous avons adopté une tenue 100% Compressport. Bien entendu de nombreuses marques proposent des produits de qualité. Nous pensons notamment à Odlo qui est la référence lorsque l’on cherche à s’équiper pour courir dans le froid.

Article recommandé:

Découvrez les produits Odlo running hiver

veste-running-froid-compressport

Une veste imperméable et chaude sera notre meilleur atout pour rester au chaud et au sec durant l’hiver. La Veste Compressport Winter Insulated est un petit bijou de technologie.

Pour faire une présentation rapide, la marque propose une veste conçue avec des tissus différents selon les zones.

En effet, sur la partie haute, la membrane 10/10 coupe-vent et imperméable protège les épaules et la poitrine, avec des ouvertures découpées au laser et des panneaux de ventilation pour une respirabilité parfaite.

Le tissu extensible offre une liberté de mouvement totale pour entreprendre n’importe quelle aventure en plein air.

Sur la partie basse, la structure « bulle d’air » permet de rester au chaud tout en optimisant la thermorégulation anti-transpiration et le séchage rapide. À l’extérieur la matière est déperlante et légère.

On voit d’ailleurs très bien sur les différentes photos les changements de matières entre les zones. Un procédé qui permet de répondre aux attentes des sportifs en permettant une meilleure protection tout en ne suffoquant pas de l’intérieur.

veste-compressport-winter-insulated-avis

La veste dispose de quelques détails intéressants au niveau de l’imperméabilité et la respirabilité:

  • La veste a une coupe différente pour les hommes et pour les femmes.
  • L’imperméabilité est de 10.000 Schermber, de quoi résister à une pluie soutenue durant plusieurs heures.
  • Une respirabilité de 10.000 MVTR.

Cela fait maintenant plusieurs semaines que nous l’utilisons pour courir. Nous apprécions particulièrement les différentes zones qui permettent de ne pas ressentir froid (notamment au niveau du ventre) tout en conservant une très bonne respirabilité sur le haut du corps (épaule et buste).

2 – Un pantalon hiver chaud et respirant

Plusieurs possibilités s’offrent à nous lorsque nous souhaitons nous équiper d’un pantalon pour l’hiver. Nous mettrons de côté volontairement les pantalons imperméables afin de nous concentrer sur un pantalon plus chaud et plus adapté au froid.

Depuis quelques semaines nous utilisons le pantalon Hybrid Seamless Hurricane de Compressport. Nous sommes avec ce produit à mi-chemin entre le confort d’un pantalon de survêtement et d’un pantalon de running.

L’objectif d’un tel pantalon est bien entendu de pouvoir réguler la température du corps mais également de conserver la chaleur corporelle. Cependant, il faut absolument que la respiration soit bonne. Il semble évident qu’un pantalon chaud mais qui n’évacue pas convenablement la transpiration ne sera que très peu efficace.

Détail très intéressant et indispensable selon nous, il faut que le pantalon offre une protection contre le vent. Rien de plus désagréable de sentir le vent froid pénétrer à l’intérieur du textile.

3- Une première couche proche du corps et respirante

test t-shirt odlo ceramiwarm

Le choix de la première couche est relativement difficile tant celui-ci est vaste. De plus, chacun aura ses propres préférences en fonction de ses besoins. Certains préfèreront un t-shirt proche du corps, d’autres apprécieront un t-shirt plus ample.

Pour notre part, nous considérons quand même que les premières couches proches du corps sont plus efficaces, permettant ainsi de s’équiper plus légèrement avec une seconde couche.

Même si toutes les marques y viennent, il faudra prêter attention au fait que le t-shirt est sans couture. En effet, le moindre frottement pourra très vite être pénalisant avec le froid.

Selon nous, la référence en la matière reste les produits proposés par Odlo. Nous avions eu la chance de tester l’année dernière le t-shirt manche longue Ceramiwarm. Il conserve parfaitement la chaleur du corps tout en offrant une très bonne respiration. Pour donner un ordre d’idée, j’effectue des sorties uniquement habillé de ce haut avec des températures proches de 0 degré. Une efficacité redoutable!

Si vous préférez les textiles un peu plus amples, nous sommes actuellement en cours de test avec le haut Compressport Winter trail Postural. Celui-ci est à mi-chemin entre la première couche et une deuxième couche. Tout aussi efficace pour lutter contre le froid, il a l’avantage de couvrir parfaitement les mains et le cou.

4- Protégez vos extrémités : gants, buff et bonnet.

buff-dyflx

Il paraît évident qu’il ne faut pas négliger la nécessité de protéger les mains et la tête. Les extrémités se refroidissent plus vite que le reste du corps et augmentent rapidement la sensation de froid. Alors qu’il sera toujours plus ou moins possible de se réchauffer le reste du corps, la sensation de froid au niveau des doigts sera extrêmement pénalisante.

Pour le choix des gants, notre seul conseil serait de prendre une paire de gants offrant une protection contre le vent.

Afin de nous maintenir au chaud au niveau du cou et de la tête, rien de plus efficace qu’un tour de cou. Nous en avons déjà tous dans notre garde-robe. La marque Buff est à notre sens ce qui se fait de mieux en termes de confort et de maintien.

La gamme Dryflx Buff permet une très large utilisation. Il peut bien entendu être utilisé comme tour de cou mais aussi comme protection au niveau de la tête. Détail très intéressant, ce tour de cou dispose d’un col doté d’un élastique permettant de le maintenir parfaitement en place. Un moyen efface pour ne pas avoir à le replacer sans arrêt sur le nez!

5- Hydratez-vous convenablement et régulièrement

La sensation de soif est bien entendu moins forte qu’en été. Cependant, il faut bien garder à l’esprit que l’air sec accélère la déshydratation. Les pertes hydriques seront importantes, notre corps consomme plus d’eau qu’en temps normal ceci afin d’humidifier l’air inhalé.

Il est donc nécessaire de penser à boire régulièrement durant l’effort. Une déshydratation fait rapidement chuter les performances, assèche la peau, provoque des maux de tête, des tendinites et autres problèmes de santé.

Alors qu’il est facile de sentir la sensation de soif lorsqu’il fait chaud, il peut être plus compliqué de penser à boire l’hiver. Il faudra donc être vigilant à respecter une bonne hydratation.