pub

Découvrez les meilleures promo en cliquant sur la bannière

Vous cherchez une chaussure de running offrant un fort confort à la pose du pied? Une paire capable d’enchaîner comme jamais les kilomètres? Brooks vient de commercialiser une nouvelle version de son best-seller répondant à toutes ces attentes: la Brooks Ghost Max.

Nous avons la chance de la tester depuis quelques semaines et notre avis est sans appel. La Ghost Max offre un confort appréciable lors des entraînements réalisés à une intensité faible. Elle deviendra sans aucun doute le parfait compagnon pour les sorties longues ou des sorties de récupération.

test-chaussures-running

La Ghost est tout simplement la chaussure la plus vendue par la marque Brooks. Elle s’avère être un modèle parfait pour débuter dans la course à pied. En effet, sa polyvalence, son poids et son confort font d’elle une chaussure appréciée par tous les runners réalisant des entraînements réguliers sans pour autant chercher la performance.

Cette version Ghost Max est un prolongement de la Ghost avec encore plus de confort et un effet de balancier bien plus prononcé. C’est même la première fois que Brooks propose une semelle aussi haute et imposante. À notre avis, elle demeure le bon complément d’une chaussure comme la Hyperion ou encore de la Hyperion Elite 3 avec sa plaque carbone.

avis-chaussures-running

Les caractéristiques importantes de la Max:

Voici quelques informations techniques nous semblant intéressantes à mettre en avant. La Ghost Max est annoncée à 283 grammes en taille 42. Nous sommes ravis de constater que la paire reste sous les 300 grammes, ce qui n’est pas toujours le cas avec les modèles disposant d’une semelle maxi size.

Bonne nouvelle également, le drop demeure raisonnable avec une différence de 6mm entre la hauteur des orteils et celle du talon. Ce point représente d’ailleurs une différence notable en comparaison de sa petite sœur la Ghost qui dispose elle d’un drop de 12mm.

D’un point de vue structure de la chaussure nous retrouvons la fameuse technologie Brooks de mousse infusée à l’azote présente sur la DNA Loft 2. Cette mousse s’avère relativement légère et avec une qualité d’amorti importante.

Un peu comme une Asics Nimbus 25 (le test via ce lien), Brooks fait le choix de proposer une semelle particulièrement incurvée. Ce GlideRoll Rocker permet de faciliter les transitions entre la pose du talon et la phase de propulsion. Pour notre part, nous aimons bien ce type de semelle mais il faut avouer que les premières foulées sont parfois surprenantes!

Equipez-vous avec la Brooks Ghost Max via ce lien

brooks-ghost-max-avis

Le test sur le terrain.

Le nom choisi par la marque ne laisse planer aucun doute… Le Max est bien là pour signifier que la paire dispose d’un Maximum de confort et un Maximum de protection.

Vous l’aurez compris Brooks souhaite se positionner sur un secteur qu’il ne couvrait pas encore, à savoir les chaussures maximalistes dotées d’une semelle imposante et amortissante. Elle nous fait un peu penser aux Nike Infinity Run 4 ou encore aux prochaines Novablast 4 (notre test via ce lien).

D’un point de vue esthétique, Brooks fait dans le classique avec un mesh épais qui équipe beaucoup de modèles de la marque. On y retrouve un jeu de couleur entre le noir et le gris. Le design est sobre mais attrayant. En revanche, difficile esthétiquement de mettre en avant l’épaisseur de la semelle…

Seule petite fantaisie, les deux renforts en plastique au niveau des lacets.

ghost-max

Photo : test des Brooks Ghost Max réalisé RunActu.

On remarque tout de suite que l’accent a été porté sur le confort. Il suffit de prendre un appui fort sur le talon pour observer la semelle amortir complètement le choc. Cela est même assez bluffant de voir la semelle s’écraser puis reprendre sa forme sans subir la moindre déformation.

Le mesh est toujours aussi agréable et enveloppe parfaitement le pied. Ne soyez pas surpris, ce dernier met quelques sorties avant de se détendre un peu, notamment au niveau de l’avant pied.

runnning-brooks-confortable

Une paire plus dynamique avec un fort effet de balancier.

Bien qu’elle ne soit pas conçue pour cela, la Ghost Max s’avère polyvalente et sera même capable d’augmenter un peu la cadence sur des entraînements plus rythmés. Bien entendu, elle trouvera vite ses limites mais pourra convenir aux runners souhaitant intégrer un peu de fractionné à leurs sorties.

La géométrie incurvée de la semelle aide naturellement à obtenir une certaine fluidité de la foulée mais également à proposer une transition plus rapide vers la phase de propulsion. Un détail qui, si vous le souhaitez, pourra se transformer en un gain de dynamisme.

En revanche, la mousse DNA Loft 2 n’est pas la plus réactive de la marque et éprouvera plus de problèmes à renvoyer l’énergie dès que la vitesse augmentera trop. Lors de notre test, nous avons réalisé plusieurs séances rythmées avec la Ghost Max. Dès que nous dépassions les 14km/h, nous sentions vite que la paire manquait de réactivité et de dynamisme. En revanche, en dessous de cette allure vous pourrez vous faire plaisir sans difficulté.

brooks-ghost-max-test

Une semelle extérieure relativement classique.

La semelle extérieure est toujours un point difficile à évoquer. En effet, les marques maîtrisent à la perfection l’adhérence de leurs chaussures. Pas de mauvaises surprises avec les Brooks Ghost Max. Qu’il s’agisse d’un sol sec ou d’un sol humide, nous n’avons jamais été surpris par une mauvaise glissade.

La hauteur de la semelle pourrait être un frein pour certains runners, néanmoins nous n’avons pas remarqué d’instabilité particulière. Bien entendu, les premières foulées sont un peu surprenantes mais nous nous y sommes habitués très vite.

En terme de durabilité, nous n’avons pas parcouru assez de kilomètres pour émettre un avis définitif mais pour le moment la semelle demeure en parfait état et cela même en faisant un peu de chemin en plus de la route.

Le pied s’avère bien maintenu. Le talon dispose de plusieurs renforts en mousse permettant de bloquer l’arrière du pied sans créer d’irritation. En revanche, les lacets sont à notre goût trop souple et trop longs. Il faudra donc s’assurer de trouver le bon laçage en utilisant les différents œillets.

La surface de contact avec le sol est particulièrement importante et permettra une stabilité à toute épreuve.

runnning-brooks

Ce que nous retenons des Ghost Max

Brooks, en cette fin d’année 2023, fait le choix de sortir une nouvelle version de son best-seller, les fameuses Ghost. Voici donc les Brooks Ghost Max, une paire conservant une grande polyvalence mais avec maintenant encore plus de confort d’amorti.

Bien que la semelle soit très haute, l’amorti demeure relativement ferme et ne donne pas cette impression de s’enfoncer profondément dans la mousse de la semelle. Cependant, la pose du talon se fait tout en douceur et sans choc, de quoi rendre vos sorties longues ou vos entraînements de « récupération » confortables et agréables.

Enfin, la forme incurvée de la semelle est une nouveauté chez Brooks… et pour notre part, nous apprécions la fluidité que cela offre à la foulée. On se sent basculer vers l’avant naturellement. Un bon moyen de s’économiser musculairement!

Pour rappel, le poids est de 283 grammes et dispose d’un drop de 6mm.

Même si il est encore tôt pour l’affirmer, ce modèle fera incontestablement partie des meilleures chaussures confortables de 2024 et devrait convaincre les runners à la recherche de confort pour leurs sorties longues courues à une allure modérée.

Pour acheter la Brooks Ghost Max c’est via ce lien.