SaintéLyon 2018, les résultats

SaintéLyon

Porche et Mingazoca au bout de la nuit!

La doyenne des courses nature en France a une fois de plus été un grand succès. En effet plus de 17000 runners ont participé à la 65eme édition de la SaintéLyon. Au programme, un parcours inédit de 81km, le plus long de son histoire, pour 2100mD+, mais comme tous les ans la principale difficulté fut la météo…

L’année 2017 avait été marquée par la neige et le froid, 2018 fut encore pire. Les coureurs sont partis dans de bonnes conditions, mais 30 minutes après, la pluie a fait son apparition. Une pluie quasiment permanente, d’abord par intermittence, puis plus soutenue au fur et à mesure de la matinée a accompagné les coureurs jusqu’à Lyon. Bien entendu, les sentiers se sont très vite dégradés, rendant la progression très difficile. Le regroupement à Sainte Catherine (km31) avec la Saint Express et les courses plus courtes n’ont pas arrangé les choses.

Victoire pour Guillaume Porche chez les hommes 

La SaintéLyon est son terrain de jeu depuis de nombreuses années, régulièrement présent ces dix dernières années, il remporte sa première victoire sur le 81km. Même s’il commence à connaitre les sentiers sur le bout des chaussures, la course n’a pas été simple. Longtemps, un groupe de 5 traileurs fut en lice pour l’emporter: Guillaume Porche, Thibaut Garrivier, Romain Maillard, Sébastien Goudard et Emmanuel Meyssat.

Malheureusement, ce dernier, double vainqueur de l’épreuve a du abandonner à mi course. A priori, un coup à la cuisse le matin même de la course l’a empêché de défendre ses chances jusqu’au bout. Et sur la SaintéLyon, il faut être à 100% pour espérer l’emporter, tant le plateau est relevé. 

Guillaume Porche a creusé l’écart dans la portion la plus difficile de la course, prenant 5 minutes d’avance sur Romain Maillard et Thibault Garrivier. Il ne lui restait plus qu’à gérer son effort sur les 45 derniers kilomètres!!

1/Guillaume Porche en 6h26’12

2/ Romain Maillard en 6h32’40
3/ Thibaut Garrivier en 6h33’11
4/ Romain Lieux en 6h39’31
5/ Sebastien Goudard en 6h51’

SaintéLyon

Une progression exemplaire sur la SaintéLyon

599ème en 2009, 71ème en 2010, 39ème en 2011, 29ème en 2012, 28ème en 2013, 12ème en 2014, 9ème en 2015, 8ème en 2016 et donc vainqueur en 2018!

Guillaume Porche conclu donc son année 2018 de la plus belle des manières en accrochant une nouvelle victoire cette saison. Il a également remporté l’Ultra du Boulieu Trail, le Grand Trail De La Vallée D’ossau et obtenu une 3ème place au Trail Sainte-Victoire.

Victoire Russe chez les femmes

La course était promise à la tenante en titre et championne du monde de trail 2017, Caroline Chaverot. Malheureusement, elle fut obligée de déclarer forfait quelques jours avant la course. Du coup, bien compliqué de pronostiquer une favorite… plusieurs noms ressortaient du lot au départ : Claire Mougel, Sylvaine Cussot notamment. 

Mais ce sont les athlètes russes qui ont animé la course, Aigul Mingazoca et Alexandra Morozova ont longtemps été aux avant postes. Claire Mougel, très régulière dans son effort rattrapa Mingazoca à 10km de l’arrivée. La française médaillée d’argent aux championnats du monde de Trail 2018 livra un combat de haut vol jusqu’au bout. Mais c’est bien la Russe qui l’emporta pour 20 secondes en 7h55 minutes.

Sylviane Cussot, habituée au top cinq sur la Saintélyon  complète le podium.

Cette première victoire russe offre incontestablement à la « Saintélyon », un ancrage définitif dans le gotha international des Courses Nature de longues distance.  





 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *