pub

Découvrez les meilleures promo en cliquant sur la bannière

Difficile de trouver une course plus mythique que la SaintéLyon! Imaginez un instant plus de 17000 traileurs s’élançant pour une nuit de folie dans le froid, souvent sous la neige avec pour but de relier Saint Etienne à Lyon soit environ 78km pour 2100m D+. Si vous faites partis de ces « fous », retrouvez les résultats de la SaintéLyon 2023 en fin d’article.

Comme tous les ans, la course attire de nombreux coureurs élites. Nous surveillerons de près les performances d’Antoine Charvolin (On running), Baptiste Chassagne et bien entendu Thomas Cardin chez les hommes. Du côté de la course féminine, une bataille devrait avoir lieu entre Julie Roux (Salomon), Marie Goncalves (Asics) et Maryline Nakache (Cimalp).

Nous aurons un œil attentif sur la performance de Casquette Verte sur la Lyon-SaintéLyon. Pour rappel, il vient d’enchaîner le Kullumannen By Utmb et le Speed project Atacama (500km dans un désert au Chili).

Le suivi et les résultats de la SaintéLyon.

Vous pouvez retrouver le live de la course et les résultats de la SaintéLyon via ce lien menant à Livetrail. Un bon moyen également de suivre la course et l’avancée d’un traileur en particulier. Il vous suffira d’indiquer le nom du coureur dans la barre de recherche en haut à gauche de la page.

Nous commençons le suivi de l’événement avec le début de course de la Lyon SaintéLyon. Alors qu’il a gagné l’année dernière Alexandre Boucheix (alias Casquette Verte) revient mais il lui sera bien compliqué de jouer la gagne. Pour rappel, il était la semaine dernière sur un défi un peu fou de 500km au Chili.

Petit rappel, le principe est assez simple, le départ s’effectue de Lyon pour remonter à Saint Etienne en empruntant à contre sens le parcours de la SaintéLyon. Après un petit arrêt à Saint Etienne, il faudra revenir vers Lyon en même temps que les concurrents de la course mythique.

À mi-parcours (Saint Etienne), c’est le Roumain Csaba-Zsolt Szabó qui est arrivé en tête. Il devance Yonnes Voisin et Kevin Roux d’environ 40 minutes. Casquette Verte gère sa course et pointe à la 34ème place à environ 1h30 du premier.

Pour rappel, le classement final ne prend pas en compte le temps du trajet aller. Tout est remis à zéro au moment du départ de la SaintéLyon.

Au niveau de la météo, pas de surprise… il fait froid et la neige est présente sur une grande partie du parcours. Heureusement, pour le moment il ne pleut pas ou ne neige pas.

Toutes les infos du salon d’Austin sur les chaussures de trail 2024 par ici.

Sur la LyonSaintéLyon, le triple vainqueur sortant de des éditions 2019, 2021 et 2022, Alexandre BOUCHEIX, qui n’avait pas visiblement récupéré de son périple de 500 km dans le désert d’Atacama au Chili le week-end dernier, n’aura finalement fait que l’aller jusqu’à Saint-Etienne.

Après son abandon à mi course, trois prétendants ont bataillé jusqu’au bout, se tenant en moins de 15 mn. C’est finalement David RAITIERE qui s’impose en 16:26:19, devant Kevin ROUX et Timothée LÉCROART.

Le résumé de la SaintéLyon avec la victoire de Thomas Cardin et Julie Roux.

résultats-saintélyon-2023

Photo Asics SaintéLyon

Difficile de ne pas placer Thomas Cardin en favori sur une épreuve comme la SaintéLyon. En effet, il maîtrise à la perfection ce type de format et l’a une fois de plus démontré en remportant l’épreuve en 5h41’56, soit une moyenne hallucinante de 13,7 km/h.

Cependant, la course n’a pas été aussi simple que cela, même s’il fut en tête assez rapidement, des coureurs comme Antoine Charvolin ou Baptiste Chassagne lui ont donné du fil à retordre. Antoine Charvolin, après avoir été distancé en début de course, est même revenu sur Thomas Cardin avant de finalement terminer deuxième en 5h45’42. Baptiste Chassagne prend une belle 3ème place en 5h49’53, montrant ainsi qu’il faudra compter sur lui cette année.

Chez les femmes, la victoire revient à Julie Roux, qui a été en tête toute la course. Elle prend même une magnifique 20ème place au scratch avec un chrono de 6h39’29. Pour rappel, Julie Roux a donné naissance à son 2ème enfant en juillet et a remporté le Grand Trail des Templiers en octobre ! Elle termine donc de la plus belle des façons son année 2023, riche en émotions !

Marie Goncalves, malgré une chute, prend la seconde place en 6h54’53. Le podium est complété par Maryline Nakache en 7h18’33.

La course est sponsorisée par Asics, découvrez les chaussures de la marque.

fujispeed-2-asics-avis-trail

Asics est une marque très appréciée des runners et des traileurs. Elle sait s’adapter aux besoins de tous : performance, confort ou polyvalence.

Voici quelques chaussures de trail Asics que nous avons eu la chance de tester. Commençons tout d’abord avec une paire qui pourrait parfaitement être portée lors de la SaintéLyon, la Trabuco 11 (notre test via ce lien). Cette dernière est tout simplement une chaussure polyvalente dotée d’un confort permettant d’envisager une course aussi longue. Bien entendu si vous souhaitez plus d’amorti vous pouvez parfaitement vous orienter vers les Trabuco Max 2.

Si une paire confortable manque de vitesse et de dynamisme pour vous, nous vous conseillons les très bonnes Asics Fujispeed 2 qui intègre une plaque carbone sur l’ensemble de la semelle.