On Running Cloudfyer, test et avis RunActu sur ce nouveau modèle de la marque Suisse.

Quel plaisir de pouvoir tester en avant-première un modèle de chez On Running. Si vous avez déjà franchi la porte d’un magasin de Running proposant des On, vous n’avez pu que vous  interroger sur cette fameuse semelle en « nuage ». La marque utilise différentes technologies au niveau de la semelle extérieure, proposant une expérience de course que vous ne retrouverez chez aucune autre marque. Unique et performant.

« On » propose une vidéo qui va vous permettre d’apprécier par vous-même l’effet que les nuages de la semelle procurent.

On (running) est née dans les Alpes suisses avec un objectif clairement affiché: révolutionner la discipline du running, à tous les niveaux. La marque est fondée sur une formule radicale : des amortis doux et des poussées dynamiques. En d’autres termes, courir sur des nuages.

Depuis ses débuts à Zurich en 2010, On (running) avance avec une ambition de champion : refaçonner le monde de la course à pied. Depuis, la marque a vu son fan base s’agrandir à plus de sept millions de coureurs, dans plus de 55 pays à travers le monde.  Et rien ne semble l’arrêter…

On running

Présentation technique des On running Cloudflyer

Tout d’abord il me paraît important de préciser le fonctionnement de On Running. La marque perfectionne tous les ans ses modèles sans pour autant en changer le nom. Prenons l’exemple de la Cloudflyer, le premier modèle a vu le jour en novembre 2015 et en est maintenant à sa 3ème « mise à jour ».

Attention, ce n’est pas parce que la marque ne change pas le nom, ou ne rajoute pas un « Cloudflyer 3 », qu’il n’y a pas de réelles innovations et améliorations.

La technologie CloudTec

La technologie brevetée CloudTec® d’On est conçue pour offrir un amorti doux suivi d’une poussée dynamique. Le résultat ? Une sensation de course incroyablement légère. Sans aucun compromis sur le rembourrage et la protection contre les impacts. En d’autres mots, une véritable course dans les nuages.

CloudTec® est le premier système à offrir un amorti uniquement pendant la phase d’atterrissage (lorsque nous en avons vraiment besoin). Dès que l’on touche le sol, les éléments Cloud forment une base solide permettant une propulsion naturelle et puissante.

Cette technologie CloudTec est à associer à la fameuse SpeedBoard de On running. Derrière la forte propulsion que peut offrir la technologie CloudTec, c’est bien la speedboard qui convertit les impacts souples en impulsions explosives.

La Speedboard® est une semelle en polymère thermoplastique injectée de liquide, située entre la semelle intermédiaire CloudTec® et la tige. Celle-ci est visible sur certains modèles de la marque, dont les Cloudflyer. Si vous possédez des On, la SpeedBoard est la partie rigide se trouvant entre les « nuages » de la semelle.

La super-mousse Helion

Helion est une technologie qui offre un amorti incomparable.

Des techniques de fabrication avancées fusionnent des éléments en mousse rigides à des sections plus souples pour offrir des propriétés qui auparavant étaient uniquement possibles avec des matériaux distincts.

Helion est légère mais imposante par son retour d’énergie, réactive mais protectrice. Elle résiste également aux changements de températures pour une haute performance toute l’année. Helion est bien plus qu’une simple mousse. C’est une super-mousse.

cloud on running cloudflyer

on running cloudflyer test

Des clouds extra-larges

La marque a fait le choix de disposer 12 des plus gros éléments « cloud » pour plus de protection et de confort.

On Running Cloudflyer , le test et avis de RunActu

Par où commencer? Il y a tellement de choses à dire sur ces CloudFlyer nouvelle version… son design, ses finitions haut gamme, son confort… Une chose est certaine, On running nous propose là un modèle d’une qualité hors du commun.

Le Design des CloudFlyer

La première phrase que j’ai dite à ma compagne en ouvrant la boîte fut :

« Au moins si elle ne convienne pas à ma foulée je pourrais les porter au quotidien »

Je pense que cette simple remarque en dit déjà énormément sur le côté esthétique de la paire. Je ne vais pas le cacher longtemps, c’est à mon sens la paire la plus aboutie esthétiquement que j’ai eu la chance de tester. 

Les coloris (gris et orange) s’harmonisent à merveille.

Le design de la paire est truffé de petits détails qui embellissent les chaussures : 

  • les différents logos « On »
  • le drapeau Suisse
  • l’inscription « Swiss Engineering »
  • les lacets en forme d’étoile

Bref une paire que je vais bichonner au maximum afin de la garder le plus longtemps possible.

on running cloudflyer test

on running cloudflyer test

CloudFlyer, une paire confortable…très confortable

Après avoir découvert la paire, il est temps pour moi de les chausser.

C’est pour moi une première avec la marque On. Cependant, tous les échos que j’ai pu récolter vont dans le même sens, à savoir que la qualité première de la marque Suisse est de proposer des modèles avec un confort remarquable.

À mon tour de me faire un avis.

Tout d’abord, il me paraît important de préciser que les Cloudflyer taillent normalement. Je chausse habituellement du 46, et je n’ai eu aucun souci de taille avec le 46 de chez On. Donc si vous n’avez pas la possibilité d’essayer le modèle en magasin, vous pouvez partir sereinement sur votre pointure habituelle.

Une fois la chaussure enfilée, j’ai pour coutume de faire quelques pas dans le salon. Les premiers pas offrent un très bon confort. Le chaussant est moelleux et accueille parfaitement mon pied.

En revanche je m’attendais à un amorti plus présent, à confirmer lors de mon mois de test.

on running cloudflyer test

on running cloudflyer test

La première sortie running offre un ressenti peu commun.

Découvrant les CloudFlyer, et la marque On, je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Le moins que l’on puisse dire est que la premier sortie est surprenante.

En effet, il est évident que les CloudFlyer se destinent à des runners souhaitant un modèle pour les accompagner sur les longues distances (semi-marathon à marathon). Mais elles se distinguent de la concurrence par leur polyvalence.

Généralement, il est difficile d’avoir une paire offrant confort et dynamisme. C’est sur ce point que les CloudFlyer proposent une technologie qui en déstabilisera plus d’un, moi le premier. Nous y reviendrons un peu plus loin dans l’article avec la partie traitant de la technologie CloudTec.

Revenons donc sur l’aspect confort des CloudFlyer:

  • Le chaussant est très accueillant, la Toe-box n’est ni trop large ni trop étroite. Peut-être que si vous avez un pied très fort vous serrez un peu à l’étroit…
  • Le laçage en étoile offre une très bonne précision. Honnêtement je ne pourrais pas vous dire exactement ce que cela apporte, mais esthétiquement c’est sympa et permet un laçage qui n’a jamais bougé durant mes séances.
  • Un mesh respirant et solide est présent sur l’ensemble de la chaussure.
  • Le renfort au talon permet une stabilité à toute épreuve.
on running cloudflyer test

on running cloudflyer test

La paire, avec son poids de 285 grammes en taille 42, ne fait pas d’elle un poids plume. Cependant nous ne chercherons pas à battre des records de vitesse avec les CloudFlyer, mais bien à se sentir à l’aise sur des sorties longues.

Et c’est bien cet aspect qui ressort après plus d’un mois de test avec les On aux pieds.

La paire ne souffre pas de son poids, je n’irai pas jusqu’à dire qu’elles paraissent légères mais presque!

La technologie CloudTec combinée à la mousse Helion: une sensation exceptionnelle chaussures aux pieds.

J’en parlais un peu plus haut dans l’article, courir avec les CloudFlyer est assez déstabilisant. Certes le modèle est orienté confort et longue distance, cependant j’ai été très surpris par sa capacité à offrir un bon dynamisme.

La chaussure confortable à faible allure se métamorphose dès que l’on prend un peu de vitesse. En effet, les différents « cloud » disposés sur la semelle renvoie l’énergie de façon à vous propulser vers l’avant. Sensation que je n’avais pas à plus faible allure.

Difficile d’expliquer précisément ce que j’ai pu ressentir lors de mes runs, tant c’est une sensation que je ne connaissais pas.

Je pourrais schématiser la chose de la façon suivante : faible allure = confort et moelleux, vive allure = dynamisme et retour d’énergie.

On running cloudflyer avis

Attention, le dynamsime n’est pas l’atout numéro 1 des CloudFlyer… celui-ci restant le confort.

La technologie CloudTec se vante d’offrir un amorti doux suivi d’une poussée dynamique. Je ne peux qu’être en accord avec On. La marque a su trouver encore une fois, un très bon compromis entre un amorti trop moelleux ou trop rigide.

J’ai pu tester les CloufLyer sur des sorties relativement longues, et la mousse Helion (« la super mousse » comme la nomme On) ne souffre d’aucune perte de performance. L’amorti et donc le confort restent les mêmes du début à la fin.

Il ne serait pas juste de ne pas citer la fameuse « plaque » SpeedBoard en complément des technlogies CloudTec et Helion. 

Cette plaque permet de transformer l’impact au sol en un déroulé du pied naturel de l’amorti à la poussée. 

Difficile de dire laquelle des trois technologies permet cette sensation de confort tout en préservant un certain dynamisme. Mais cette combinaison est juste formidable.

On running cloudflyer avis

Conclusion du test CloudFlyer de chez On Running

Difficile de trouver des points négatifs à cette nouvelle version des CloudFlyer… Je vais donc mettre en avant la qualité de la paire.

Tout d’abord, les finitions sont en tout point parfaites. On sent tout le sérieux de la marque dans le choix des matériaux mais aussi dans l’assemblage.

Je serais très surpris par exemple que le mesh en vienne à se déchirer. Pour ma part, j’en suis à un mois d’utilisation et elles sont comme neuves (il faut dire que j’en prends soin!!!).

De plus le design est selon moi très soigné avec des nombreux détails qui donnent une petite touche supplémentaire au modèle.

Si vous vous destinez à faire un marathon, l’amorti et le confort des CloudFlyer vous conviendront à coup sûr.

Je finirais par mettre en avant son aspect polyvalent qui est tout simplement bluffant (confort à faible allure et dynamisme lorsque la vitesse augmente).

Vous l’aurez compris à travers ce test, je suis très conquis par cette version des CloudFlyer.

 

cloudflyer on running