Jim Walmsley est en pleine préparation pour les qualifications aux Jeux Olympiques sur… marathon. Après son chrono de 1h04 au semi-marathon de Houston l’année dernière, il devra descendre sous les 2h15 pour espérer aller aux JO.

Jim Walmsley, spécialiste de l’Ultra Trail et numéro 1 mondial si l’on se réfère au classement ITRA, est en passe de se qualifier pour les Jeux Olympiques. Cependant, c’est bien la discipline sur laquelle il compte s’aligner qui surprend! L’Américain va en effet s’attaquer aux qualifications du Marathon sur route.

Mais chez les Américains la qualification demeure un long chemin de croix.

Jim Walmsley participera donc aux fameux « Trials », ces championnats typiques des US où les trois premiers se voient qualifiés d’office pour les Jeux Olympiques. Mais pour avoir le droit de prendre le départ de cette course, il faut déjà pouvoir justifier d’un chrono de 1h04′ sur semi-marathon. Performance de top niveau que Jim Walmsley à réalisé au semi-marathon de Houston en Janvier 2019. Participer à ces qualifications est déjà une énorme performance en soi. De plus, même si Jim fut un très bon coureur sur piste lors de son cursus universitaire, cela fait quelques années qu’il n’est plus un spécialiste dans ce domaine.

Bien que son chrono est fantastique pour un ultra traileur, celui-ci reste tout à fait logique à la vue de ces anciennes performances : 3’48 » sur 1500, 13’52 » sur 5000, 29’08 sur 10 000… et donc 1h04 sur semi-marathon.

Jim Walmsley Marathon JO

La qualification se jouera à Atlanta sur un parcours qui peut l’avantager.

Chose assez surprenante, le Marathon d’Atlanta est loin d’être plat… environ 420m D+. Un profil de course qui peut très clairement avantager Jim Walmsley. L’Américain a l’habitude du dénivelé, il devrait pouvoir gérer son effort sans trop avoir à se soucier de ces données.

Evidemment, finir dans les 3 premiers ne sera pas simple. En effet, environ 400 athlètes rêveront tous de la même chose: finir sur le podium.

Malheureusement pour lui, Jim ne figurera sans doute pas parmi les favoris. Sa qualification en 1h04 correspond à la seconde près à la barrière limite de qualification. Nous pouvons donc imaginer que d’autres athlètes se sont qualifiés avec un chrono plus bas.

Un début d’année de folie pour se préparer.

Chose assez rare, Jim Walmsley partage absolument tous ses entraînements sur Strava. Les données sont hallucinantes… il ne semble pas avoir besoin de beaucoup de repos pour enchaîner les sorties longues ou les sorties à forte intensité. Alors bien sûr, il est évident que tous les coureurs de ce niveau doivent avoir un volume d’entraînement très important. Cependant de telles stats sont toujours impressionnantes.

  • Décembre : 1100km, 84h et 16500m D+
  • Janvier (au 13/01) : 428km, 32h et 5100m D+

Voici par exemple, son entraînement de la semaine dernière:

  • Lundi : 21.5km en 1h32 le matin et 17km en 1h20 le soir
  • Mardi : 30km en 2h
  • Mercredi : 18.5km en 1h20 le matin et 16.5km en 1h18 le soir
  • Jeudi : 20.13km en 1h28
  • Vendredi : 27km en 1h44 le matin et 16.5km en 1h25 le soir
  • Samedi : 26km en 1h56 le matin et 16.7km en 1h09 le soir
  • Dimanche : 36km en 2h45

Les séances en endurance fondamentale à 14km/h sont quasi quotidiennes… Même si il doit avoir envie de se faire plaisir lors de cette sélection pour les JO sur marathon, il ne faut pas oublier que son objectif de la saison devrait être l’UTMB 2020 sachant que la concurrence sera rude! Tous les plus grands du trail seront présents (découvrez tous les favoris de l’UTMB dans cet article).

Les Hoka Carbon X aux pieds

Alors que la guerre fait rage entre Adidas (Adios) et Nike (VaporFly), Jim Walmsley devrait courir avec les Hoka Carbon X. Chaussures qu’il avait déjà aux pieds pour son record du 50miles.

Chaussures Jim Walmsley Marathon JO