Championnats du monde des 24h, nouveau record de France pour Erik Clavery, et record du monde pour Camille herron!

erik clavery championnats du monde des 24h

L’Américaine Camille Herron, qui excelle habituellement sur les ultra marathon, vient de dominer de la tête et des épaules les championnats du monde des 24h qui se déroulaient à Albi, avec 270km au compteur.

Chez les femmes, la course ne fut pas des plus disputée tant Camille Herron à dominé. Elle a même pendant un temps occupé la deuxième place au général. Vu le niveau de la course, c’est une performance assez incroyable. 

Elle a parcouru pas moins de 270km en 24h, très loin des autres féminines mais pas si loin du podium masculin!

Classement féminin

  1. Camile Herron (USA) 270.116 km
  2. Nele Alder-Baerens (GER) 254.288 km
  3. Patrycja Bereznowska (POL) 247.724 km

 

Chez les hommes, nous retiendrons la 4ème place de Erik Clavery avec 271.45km.

« Les trois devant moi étaient vraiment au-dessus, et je ne peux pas influer sur leur performance, donc je préfère retenir que j’ai atteint l’objectif que je m’étais fixé, à savoir dépasser les 270 km », a-t-il expliqué à l’issue de la course.

Chapeau l’Artiste !


Alors que beaucoup d’entre nous profitions de ce repos dominical pour rester sous la couette ou accessoirement participer à une course deci delà ! Érik Claverie avait fait le choix de courir pendant 24 heures à Albi  dans le Tarn!
À la différence des concurrents des 24 heures du Mans pas de voiture pour le propulser ni de moteur mais uniquement la force de ses mollets et également celle exceptionnelle de son mental !
Au bout de l’effort, le Manchois (et Remouilléen pour le petit clin d’œil à tous les ligériens) ! a terminé à la quatrième place des championnats du monde des 24h de course à pied avec un total de 272,217 km. Champion de France de l’épreuve l’année passée, il bat ainsi un record de France vieux
de 20 ans. Parti sur des bases très rapides, il avait franchi la barre des 100 km après 7h51.


Pour Érik cette épreuve représentait un défi colossal :

« Courir un 24h, c’est la préparation de toute une vie, explique ce fils de professeurs de sport, baigné dans l’athlétisme depuis l’enfance. Mon père était décathlonien et s’occupait du club local de Coutances, ma mère était sprinteuse. Je cours depuis l’âge de 7 ans et je ne me suis jamais arrêté. J’ai aussi pratiqué le cyclisme, le triathlon ».


On pouvait se douter que pour le champion du monde de trail 2011, l’heure n’était pas à la figuration dans le Tarn et de fait, le sociétaire du TUB à Nantes a réalisé une course mondiale des 24 h de très très haut niveau.
Frustration ou déception de buter sur la troisième marche au pied du podium ?
Non car pour Érik il s’agissait de sa deuxième participation à ce genre d’épreuve et l’exploit personnel qu’il vient d’accomplir en parcourant cette distance reste phénoménal.

Au pied du podium, et record de France à la clé avec 272, 217 km parcourus dans la journée (11,34 km/h de moyenne) et plus de trois kilomètres sur la précédente meilleure marque détenue par Alan Prual depuis vingt ans. Dix-huit kilomètres de plus que lors de son titre de champion de France !
Longtemps cependant, Erik Clavery, pendant plus de 22 heures, n’a pas quitté les trois premières places de l’épreuve. À la lutte notamment avec le futur champion du monde, le Lituanien Aleksandr Sorokin, qui a accéléré dans le dernier tiers des 24 heures pour s’imposer avec 278,973 km à son
compteur. L’ultra-fondeur de Remouillé aura aussi vu les retours respectifs du Hongrois Tauras Bodis et de l’Américain Olivier Leblond, auteurs chacun d’un très gros finish pour compléter le podium.

«Les trois devant moi étaient au-dessus, relatait-il. Je préfère retenir que j’ai atteint l’objectif que je m’étais fixé ici, à savoir dépasser les 270 km et d’avoir fait un podium mondial par équipes. C’est une super satisfaction. »

Pas déçu en effet puisque le Français terminait troisième avec ses coéquipiers tricolores, Stéphane Ruel (12 ) et Valentin Costa (19 ), du classement par équipes, derrière les Etats-Unis et la Hongrie.


Félicitations à Érik et au plaisir de le revoir furtivement …lors de ses nombreuses compétitions.

Classement homme championnats du monde des 24h.

  1. Aleksandr Sorokin (LTH) 278.973 km
  2. Tamas Bodis (HUN) 276.222 km
  3. Olivier Leblond (USA) 275.485 km

 

 

L’équipe de France masculine profite également de ses excellentes performances et décroche la médaille de bronze au classement par équipe.

Derrière Erik ClaveryStéphane Ruel a fait parler sa régularité de métronome pour se classer à la douzième place, avec 259,030 km. Tandis que Valentin Costa a parcouru 247,829 km pour accrocher la 19e place. Le total de ces trois-là, 779,076 km, a donc donné à l’équipe de France la médaille de bronze, derrière les Etats-Unis (799,754 km) et la Hongrie (782,241 km)

 


Les derniers articles RunActu:

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *