Bigorexie, « le sport ma prison sans barreaux » de Servane Heudiard.

LA BIGOREXIE !! Si vous souhaitez épater vos proches demandez-leur s’ils connaissent ce mot et ce qu’il signifie? On pourrait dans un premier temps imaginer une addiction à un lieu de culte … ou à une utilisation immodérée du bigophone …mais non, nous allons rester dans le sport !

Un néologisme un peu barbare et franchement peu esthétique formé par un terme anglais et un autre grec ! « Big » pour gros, pas trop compliqué et « orexie » pour appétit ; eh bien non ce n’est pas le contraire de l’anorexie mais plus simplement la dépendance addictive à l’exercice physique et au sport en général.

Une maladie reconnue officiellement par l’OMS en 2011 ; ce qui démontre l’importance du phénomène.

L’autrice Servane Heudiard nous livre son propre témoignage à travers un ouvrage très intéressant et bien construit qu’elle a intitulé « Le sport, ma prison sans barreaux » ! Titre particulièrement bien choisi et qui donne le La !

Présentation de Servane Heudiard

Servane Heudiard est autrice de nombreux ouvrages d’initiation à l’informatique et aux outils numériques, entre autre l’Ordinateur avec Windows 10 pour les Nullissimes. Elle est également traductrice et relectrice.

Elle travaille comme free-lance à son domicile, ce qui lui offre bien sûr tous les avantages nécessaires à la pratique de ses activités sportives et par conséquent ouvre largement la porte à son addiction au sport sans limite.

Le sport à haute-dose.

Il y a un peu moins de dix ans Servane Heudiard était à plus de six heures de sport par jour. Après son accident de vélo, en 2018, elle avait réussi à diminuer et à passer à quatre heures par jour, ce qui pour elle n’était pas suffisant. Aujourd’hui c’est un minimum de cinq heures par jour qu’elle consacre au sport.

Son sport favori le VTT et également l’aviron, sport méconnu auquel elle consacre de très belles pages où Servane nous parle d’harmonie, de silence de fraternité voire de béatitude !!

Cette véritable addiction l’amène à prendre des décisions anti-sociales comme par exemple lors du mariage de sa sœur qu’elle quitte pour être en forme le lendemain pour aller ramer.

Bigorexie

Livre catharsis

En posant clairement les fondements et les conséquences de cette drogue que représente l’addiction au sport, Servane Heudiard fait preuve dans son auto- analyse de grandes vertus salvatrices à savoir la lucidité et l’honnêteté.

Elle met des mots simples sur ses dérives et n’en tire aucune fierté et ne cherche pas de fausses excuses. L’humilité également est à l’honneur dans ce livre car l’autrice ne se considère pas comme une grande sportive et n’en tire pas de gloire personnelle.

Comprendre

À travers ce témoignage vous serez en mesure de savoir si vous êtes concerné par cette addiction ou si quelques-uns de vos proches flirtent dangereusement avec cette ligne rouge à ne pas dépasser.

Vous appréhenderez également les multiples raisons qui peuvent vous amener vers cette dérive, qu’elles soient physiques ou psychologiques.

Vous ne serez bien sûr pas surpris de constater qu’inévitablement un manque de toute sorte est toujours à l’origine de cette bigorexie pour ainsi tenter de le combler !

Un livre à picorer

La structure du livre vous permet de le lire du début jusqu’à la fin, logique !!

Grâce au sommaire à la fin du livre, vous pouvez le lire un peu comme une encyclopédie non pas du sport mais de la Bigorexie, en sélectionnant des paragraphes qui vous semblent dans un premier temps importants.

Pour conclure, difficile de ne pas citer la dernière phrase du livre empruntée au psychanalyste Carl Jung : « Je ne suis pas ce qui m’est arrivé, je suis ce que je choisis de devenir ».

Le sport ma prison sans barreaux – Servane Heudiard – Éditions Amphora – 17,50 €

Créées en 1947, les Éditions Amphora sont leaders en France dans le secteur du livre technique et pédagogique sur le sport et la forme. Elles comptent plus de 300 titres à leur catalogue, dans une vingtaine de thématiques sportives.

Ces ouvrages s’adressent notamment aux professionnels du sport et à tous les sportifs quel que soit leur niveau.

Editions Amphora

En complément, découvrez le témoignage de Bixente Lizarazu sur la Bigorexie.