Courtney Dauwlter, confirme sa domination et s’impose sur l’UTMB 2019.

Courtney Dauwalter utmb

Courtney Dauwalter, l’Américaine favorite sur la ligne de départ n’a pas laissé passer l’occasion d’inscrire son nom au palmarès de l’Ultra-Trail du Mont-Blanc.

 

24h34 minutes, voici le temps qu’il a fallu à Courtney pour boucler les 170km et 10000m D+ de l’UTMB. Grande habituée des courses longues distances (son palmarès à découvrir par ici!) elle a été impressionnante de contrôle et de maîtrise. Elle franchira la ligne avec plus d’une heure d’avance sur la Suèdoise Kristin Berglund.

Cependant la course ne fut pas si facile que cela. Longtemps en deuxième position derrière la chinoise Miao Yao, l’américaine n’a repris les devant que aux alentours de Bonatti (km92). Malheureusement pour elle Miao Yao fut obligée d’abandonner à mi-course. Elle souffrirait de problèmes de vision. 

Nous avons longtemps pensé que Courtney Dauwalter serait capable d’aller chercher un top 10 au scratch. 24ème à Bonatti, elle remonta jusqu’à la 14ème place à Champex. La remontada s’arrêta ici pour l’Américaine, quelques problèmes de digestion l’ont obligé à réduire la cadence et à prendre son temps sur les ravito. Elle ralliera la place du triangle de l’amitié en 21ème place à 4h15 de Pau Capell, et à environ 1h du top 10.

 

Un podium très disputé

 

Bien sûr Courtney Dauwalter n’a laissé aucune chance, même si nous avons longtemps cru que Mimmi Kotka serait capable de revenir assez proche pour lui offrir un duel palpitant sur la fin de course. Malheureusement la Suèdoise, finira la course blessée, rétrogradant de la deuxième place à Champex à la 20ème place à Chamonix. Décidément, Mimmi qui archi dominait les courses de moins de 100km, à encore du mal à exprimer tout son potentiel sur des distances plus longues.

En revanche la deuxième place restera pour une Suèdoise, Kristin Berglund terminant son périple en 25h34′. 

Il était dit que la semaine de l’UTMB serait aux couleurs de l’Espagne, trustant les podiums sur les différentes courses de l’événement. Maite MAIORA ELIZONDO complète le podium en 25h41′.

 

Et nos françaises dans tout ça?

 

  • Elise Delannoy 7ème en 27h48.
  • Delphine Avenier 10ème et 1ère V1 coupera la ligne en 28h35.
  • Juliette Blanchet 17ème en 31h06.
  • Sylvaine Cussot 21ème en 31h48

 

Le niveau de la course féminine étant très relevé cette année, les Françaises réalisent une bonne course d’ensemble.

——————————————————

Les derniers articles RunActu:

1 thought on “Courtney Dauwlter, confirme sa domination et s’impose sur l’UTMB 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *