D’Haene et Walmsley explosent tout sur marathon

marathon

Les deux traileurs trustent les podiums en marathon

On se calme tout de suite, ceci n’est qu’une fiction et pas de marathon en vu pour nos amis traileurs!

On voit souvent sur les réseaux sociaux une petite guéguerre entre routiers et traileurs, sur qui domineraient qui si les meilleurs marathoniens passaient au trail et inversement.

Même si il est impossible de savoir, nous allons donner quelques notions qui permettraient de juger deux des meilleurs traileurs au monde. A mon sens, il est compliqué d’avoir une idée de ce que donnerait un Eliud Kipchoge sur trail. Même si le monsieur vient d’exploser le record du monde en 2h01 et 39 secondes, la notion de dénivelé serait compliqué à gérer sans un entrainement spécifique. Mais nul doute qu’avec une préparation adéquate il serait très bon.

En revanche, il me semble plus facile d’imaginer un traileur faire une perf sur 42km.





 

D’Haene au marathon

Pour François D’Haene, l’exercice n’est pas inconnu vu qu’il a déjà couru un marathon. En 2013, il prend le départ du marathon du Beaujolais, pour s’amuser. Pour ceux qui ne connaissent pas ce marathon, il s’agit d’un parcours assez vallonné, passant par pas mal de châteaux et de caves! Autant dire qu’il est difficile de faire un chrono sur ce genre d’épreuve. D’Haene bouclera son épreuve en 2h34 minutes, avec une deuxième place à la clé. 

Je vous vois venir: bon ok, c’est pas mal mais bon il devait pas y avoir grand monde à ce marathon…

Même si la comparaison est risquée car les conditions ne sont pas les mêmes, avec un chrono de 2h34, François prendrait la deuxième place du marathon de Lyon 2018. Il serait 5eme du marathon de Nantes ( et 1 heure devant moi, bon ça c’est pas un exploit! ), et finirait 68eme du marathon de Paris.

Amis routards, pas de panique monsieur D’Haene ne se mettra pas au marathon, jugeant cette pratique trop traumatisante pour l’organisme.

Jim Walmsley, ancien pistard

Autant François D’Haene n’est pas habitué à la route ou la piste, autant Jim Walmsley vient lui de ce milieu. Un petit tour rapide sur ces meilleurs performances avant de se mettre au trail:

  • 1500m en 3’48
  • 5000m en 13’52
  • 10000m en 29’08
  • semi en 1h08 (Dayton en 2013)

En revanche pas de temps officiel, sur la distance reine. Il faut donc imaginer ce que cela donnerait. En regardant son profils strava, nous pouvons voir que ça meilleur perf sur 53km est de 3h26. Ce temps est réalisé en trail, donc sur chemin et avec 1000mD+ et autant de D-.

Beaucoup s’accorde à dire, que nous pouvons prévoir un temps sur marathon en enlevant 1 km/h au temps du semi. Pour Jim cela donne un chrono de 2h26 sur 42km.

Honnêtement je ne sais pas si ce calcul est bon , mais le chrono ne me semble pas déconnant. De plus, Jim a l’habitude de courir à des allures folles sur ces débuts de courses en trail, il ne serait donc perdu et serait capable de maintenir son effort sur 42km.

et Jornet dans tout cela ?

bien plus difficile d’avoir des temps de référence pour Kilian Jornet. Son record du marathon du mont Blanc est de 3h28… et 2800m D+.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *